«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

12 juin 2006

Comptez sur le mouton pour vous endormir!

Le gouvernement Charest impose le bâillon afin de procéder à l’adoption (imposition?) de quatre projets de loi. À force de vouloir endormir la population du Québec, Charest succombe lui-même à sa propre médecine (voir la photo).

1 commentaire:

Accent Grave a dit...

C'est tout de même étonnant ce que peut faire un gouvernement qui se dit démocratique pour faire adopter des lois si peu urgentes et d'une importance toute relative.

On se demandera ensuite pourquoi les politiciens n'ont pas la cote!

AG