«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

19 octobre 2006

Rencontre avec Jici

Prochainement, vous pourrez lire dans le journal Accès, le compte rendu de l’entrevue que j’ai réalisée avec Jici Lauzon. L’humoriste, acteur et conférencier est à compléter une maîtrise en communication. L’entrevue portait sur le sujet de sa thèse qui peut se résumer ainsi : les effets secondaires, parfois pervers, des nouvelles technologies de l’information et des communications sur nos conversations.

Dans le cadre de mon métier, il m’arrive régulièrement de travailler avec des humoristes connus. Généralement, ils sont sympathiques, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, pas toujours drôles dans la vie de tous les jours. Avec Jici, j’avais l’impression de jaser avec un vieux chum. Le contact n’a pas eu à se faire, il existait déjà. Sensation étrange. Je suis impatient de vous livrer cet article qui vous fera découvrir une facette peu connue du personnage.

À ne pas manquer!

Photo: A. Bérard

5 commentaires:

Veromania a dit...

Moi aussi j'ai déjà eu à travailler avec Jici Lauzon et il est en effet très sympathique. Nous attendons ton article avec impatience!

Veromania

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Je ne le connais pas. Il me semble sympa aussi, mais je ne juge jamais une peau avant que l'ours soit au sol. Ceci étant, les personnes qui oeuvrent dans le domaine des com ont souvent des "vues" intéressantes...

Anonyme a dit...

André, est-ce qu'un sujet comme : "Condos à volontés", "Paysage à vendre" ou encore "Construction sauvage" serait un sujet possible pour toi dans le journal Accès ?

Il me semble qu'il le faudrait pour le bien de tous les citoyens de Sainte-Adèle.

Je vais m'enregistrer à mon prochain commentaire.

Merci

André Bérard a dit...

@ Anonyme

Les promoteurs immobiliers ont envahi l'espace publicitaire des différents hebdos locaux. Imaginez un cahier spécial sur l'immobilier avec la Une titrée «Paysages à vendre.»

Puisque vous en faites la demande, je vais essayer de voir ce qui pourrait être fait dans les pages du journal Accès. D'ici là, je vous propose un de mes anciens billets. Attention, c'est un texte d'opinion et non un travail journalistique.

AB

Accent Grave a dit...

L'entrevue avec Lauzon devrait être intéressante car l'individu n'est pas sans substance, il n'est pas dépourvu d'une conscience non plus. Plus important, il est humble et ne cherche pas la notoriété à tout prix, ça c'est rare.

Accent Grave