«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

20 novembre 2006

Raton rusé

Ce petit raton laveur écornifleur est le sujet de la dernière toile sortie de l’atelier de The Artist. Elle s’inscrit dans la série mettant en scène la faune et la flore boréale. Depuis que nous avons donné un petit coup de pouce à des bébés ratons, il y a maintenant deux ans, The Artist a développé une véritable passion pour ces petits mammifères. Nous avions baptisé nos deux orphelins Krispy & kreme ( comme les beignes). Ça sonnait cute, comme le souligne The Artist. Ces deux petites choses poilues se sont avérées d’habiles manipulateurs, puisque rapidement, nous avons constaté qu’ils n’étaient pas orphelins. Ils avaient sans doute été dépêchés par les parents pour faire pitié devant notre porte et nous « forcer » à les nourrir avant que la famine les emporte.

Cette toile est un hommage à la ruse de ces petits carnivores.

4 commentaires:

Pierrot a dit...

Très beau l'Artiste!
J'aurais aimé plus de couleur chaudes mais ça c'est mon humble opinion!

Jean-Pierre St-Germain

Anonyme a dit...

Merci pour le compliment.
La prochaine toile à venir va être différente (les couleurs).

Dominique Beauregard «The Artiste»

Omo-Erectus a dit...

Comment douter de la ruse des ratonS laveurS (là, j'avoue ne plus savoir où mettre les "s") quand on songe que ce sont les seuls animanux qui portent des lunettes.

Pierrot a dit...

J'ose espérer que personne ne s'est senti comparé à ce petit raton rusé et que l'Artiste ne recevra pas de mise en demeure!

Jean-Pierre St-Germain