«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

24 novembre 2007

Le dossier du bassin d'eau refait surface

Un excellent article de Nathalie Deraspe, journaliste au journal Accès, qui était présente lors de la conférence de presse de mardi dernier portant sur les litiges judiciaires et sur le bassin d'eau du Sommet Bleu. Je fais un lien vers l'article pour les lecteurs de l'extérieur de la région qui s'intéresse à ce dossier.

11 commentaires:

Anonyme a dit...

Les articles de Desraspes sont tellement faibles, peu rigoureux et mal construit qu'elle ne serait même pas publiée à Quartier Libre.

À oui, c'est elle qui comparait la situation de Sainte-Adèle à la tragédie de Walkerton où des personnes sont mortes en raison d'une contamination à grande échelle.

Qu'elle aille donc demander à Lupien pourquoi après avoir lui-même alerté la Ville par fax à 21 h le soir il a empêché pendant 24 h à la même Ville l'accès au bassin de la même Ville. De plus, M. Watchorn, ingénieur était interdit sur les lieux alors qu'il est la personne la plus compétente pour inspecter un bassin d'eau ?

Franchement, Lupien est sur un power trip, let's face it ! Il veut déplacer la croix ; incroyable !

Il a de l'argent, il paye du monde, il terrorise qui il veut avec des menaces de poursuite de millions de dollars et il est appuyé par un journal qui ne respecte même pas le code d'éthique du Conseil de presse. Juste de faire allusion à Walkerton, c'est une infraction grave à la déontologie journalistique.

Vous avez été manipulé par Lupien ! C'est tout. Si vous êtes un prétendu journaliste, un vrai, il est encore temps de faire la lumière sur l'histoire Lupien. La Ville a ses tites crottes, mais Lupien c'est pas propre propre et tu le sais André.

André Bérard a dit...

@ anonyme 12:19 AM

Le scandale de Walkerton est la résultante de tous ses petits laisser-aller, des dénis et du laxisme des responsables. Mêmes ingrédients que l'on retrouve ici, à Sainte-Adèle. Ce n’est pas grave jusqu'au moment où ça le devient. Si Accès n'avait pas parlé de ce dossier, les «portes à ratons» seraient encore béantes et Watchorn heureux et tranquille. Vos leçons sur le journalisme me laissent de glace. J'ai vu des rapports faisant état des problèmes de sécurité du bassin. Rapports qui sont bien sûr restés bien rangés sur les tablettes de l'expert. Les responsables ont été avisés à plusieurs reprises des problèmes de non-conformité du bassin. En santé publique, le risque acceptable n'est pas une option. Notre «mauvais journalisme» a donné lieu à ce message dans le site de la Ville : «Une clôture sera bientôt installée pour sécuriser davantage ce site de distribution d’eau potable (réservoir du Mont-Sauvage). D’autres mesures seront également entreprises pour protéger d’autres infrastructures de distribution d’eau potable. » Tiens, tiens. Quand j'ai lu ça, ça m'a donné le goût de continuer d'être «mauvais journaliste!»

Concernant la lumière sur l'affaire Lupien, elle se fera en cours, lors d'un procès qui sera médiatisé.

M Gallant a dit...

@ anonyme 12:19 am

Je suis tout à fait d'accord avec Mme Desraspes pour la comparaison avec Walkerton. Une série de petites incidents qui a une une fin tragique.

Pensez-vous que Sainte-Adèle est à l'abri de ces incidents ?

Dans les faits , il y a plusieurs contradictions à la ville . le plus important est l'affirmation de Marlène Houle qui prétend n'avoir jamais donné un permis de construction pour une barrière à Lupien. Par contre ce dernier a un permis émis par la même ville à l'effet de la construction de ladite barrière.

Anonyme , je peux vous dire que je fais totalement confiance en nos deux journalistes Bérard et Desraspes. Ces derniers avance des informations qui sont toujours fondées.

Anonyme a dit...

Desraspes a conclu à un Walkerton avant même de voir les analyses...

Des gens sont morts à Walkerton.

L'information devait être publiée, c'est comment elle l'a été, qui m'agace!

Anonyme a dit...

Sérieusement, Desraspes c'est minable comme plume, elle a de plus de la misère à mettre un mot devant l'autre oralement.

André, tu écris bien au moins. Tu es plaisant à lire même si je ne suis pas d'accord avec toi ! Tu as une bonne plume.

Ceci étant dit ! Vous exagérez énormément la situation. Vous histoires c'est du 85-15. 85 % Lupien VS 15 % la Ville.

Ça aura pris un dépliant pour apprendre ce que vous auriez du rapporter. Si vous l'auriez fait, on aurait pas eu besoin du dépliant. C'est parce que vous n'avez pas fait votre job ! Un point c'est tout. Personne ne savait que Lupien en plus d'être millionnaires voulait se prendre plus de 4 millions juste pour lui ! Heille c'est notre argent, c'est mon argent.

Ce maudit là va venir se faire des millions sur mon compte de taxe, sur le tien... Franchement !

C'est tellement abusif la couverture que vous faite de cette histoire que c'est rendu burlesque !

Pour ce qui est du permis !

C'est drôle que lorsque c'était le temps de publier les documents du cas Mongeau tu étais là, mais que tu ne peux pas - et ce n'est pas ton rôle - de publier ceux de Lupien.

Moi aussi j'ai vu les documents. C'est drôle. Numérise-le et post le si tu as le courage. Ça démontrera la campagne de désinformation que vous menez de votre côté pour supporter Lupien.

Sinon, retire les commentaires qui font état du permis de Lupien pour une clôture, ce que vous affirmez depuis longtemps, sans justification.

Fais comme dans le dossier Mongeau, mets les documents en ligne !

M Gallant a dit...

Vous savez que la viile de Sainte-Adèle jouit d'une couverture national en rapport avec son style de Gestion municipal.

Il est clair qu'il y a une culture d'entreprise malsaine dans cette boîte! C'est pour rien que Mongeau , Cardinal , Guinard sont plus là et qui est le prochain ???

Sur ce blog et dans les journaux depuis 3 ans , il existe des dixaine d'article de journal sur le harcèlement que des citoyens ont subi de la part de certaine élus et même de la part de certain fonctionnaire. Ce n'est pas le fruit de notre imagination ! Sortez les archives du journal PDH Accès et La Vallée , les preuves sont là !

Il y a une arrogance incroyable à l'hôtel de ville. Par exemple le pauvre homme d'affaire de la compagnie Excursions du Nord qui au dernier conseil de ville. Ce type a été humilier comme un jeune garçons de 10 ans de la part de notre mairesse. il avait un contrat de 5 ans et la ville brise l'attente sans aucun remords et sans aucune justification valable. Monsieur Excursions du Nord comprennait très bien que par journée de grande précipitation , il devait fermer son commerce. ce type était dès plus collaborant. On ne peut en dire autant de notre conseil de ville. Ça n'a pas de bon sens la manière que ce commerçant à été traité de la part de nos élus.

Donc anonyme , laissez Lupien se défendre et tant mieux car ce dernier à les moyens financiers de confronter les élus qui profitent de notre argent pour payer la défense da la ville. Le pauvre commerçant d'Excursions du Nord perds son commerce , quelques emploies et la ville de Sainte-Adèle perds également une activité de loisirs pour nos visiteurs. OÙ EST DONC LA CHAMBRE DE COMMERCE POUR SUPPORTER CE COMMERÇANT ?

Anonyme a dit...

Je vous parle de la couverture médiatique biaisée sur Lupien. Le reste ne change pas le fait que la couverture médiatique est biaisée dans ce dossier particulier.

Bravo pour l'histoire Mongeau mais honte sur l'histoire Lupien. C'est tout.

Anonyme a dit...

La couverture de ce dossier et de ses corollaires est vraiment faible depuis le début.

Lupien a tout de même agressé et séquestré un employé et volé un véhicule.

Il est d'ailleurs poursuivi au criminel par le procureur général de la province. C'est pas l'équipe à qui que ce soit. Les preuves ont été retenues par les procureurs, qu'est-ce que vous voulez de plus ! Est-ce que c'est rapporté par Accès et cie = NON !

C'est biaisé.

Karaté girl a dit...

Bah!
Faut pas s'en faire, les gros méchants finissent toujours la tête dans la boue. De même que les hypocrites, les imbéciles, les menteurs, et j'en passe.

Tout vient à point à qui sait attendre.....

André Bérard a dit...

@ anonyme 12:34 PM

Je vois que certains lecteurs anonymes se sont définitivement affranchi de la règle de Sub Judice, dont on se réclame dans le dépliant. L'événement auquel vous faites référence ne se résume pas aussi simplement, je le crains. Vous omettez, entre autres, de dire que le plaignant, dont je tairai le nom, tente de retirer son témoignage. L'accusation de séquestration, selon mes informations, est une vraie farce. Encore une fois, attendons d’entendre les témoignages de la Ville dans cette affaire. .

M Gallant a dit...

APPEL À TOUS .....APPEL À TOUS !!

mALHEUREUSEMENT , CEUX QUI PRÊCHENT ENCORE POUR LE CONSEIL DE VILLE DE sAINTE-ADÈLE..... VOUS ÊTES DANS LE CHAMPS !!

Avec toutes les anomalies depuis 3 ans à la ville de Sainte-Adèle , il y a belle lurette que le ministère des municipalités a à l'oeil les déboires des élus. La tutelle est à notre porte. M Charest attent seulement le BON timing pour donner le coup fatal à notre belle ADÈLE.

Merci à Marlène Houle , Barbeau et compagnie pour leur POUTCH contre Cardinal.... mesdames vous avez manqué votre coup !!!!!