«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

12 juin 2008

Blogue Îlot Grignon: appui de Claude Cousineau, député de Bertrand

Après Charles Garnier, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, c’est au tour de Claude Cousineau, député de Bertrand, de souligner l’initiative de la mise en ligne du carnet Îlot Grignon qui, depuis le 19 mai dernier, offre aux Adélois une tribune virtuelle consacrée au projet de revitalisation du centre-ville. Une invitation officielle à soutenir cette initiative démocratique a été lancée au maire Descoteaux, à la chambre de commerce de Sainte-Adèle, au député Cousineau et au préfet Charles Garnier, dès la mise en ligne du site. Je remercie le préfet Garnier et le député Cousineau pour leur soutien ainsi que leur commentaire à propos de ce projet inédit visant à stimuler la démocratie participative au sein de la communauté adéloise.

Lentement, mais sûrement, les acteurs de l’actualité régionale apprennent à apprivoiser les possibilités du web participatif, comme en témoignent les appuis recueillis jusqu’à maintenant. Si l’on compare l’achalandage sur ce site et sur celui portant sur l’Îlot Grignon à, par exemple, celui observé aux séances du conseil ou sur le site de la Ville de Sainte-Adèle, nous constatons que ces deux tribunes attirent un plus grand nombre de citoyens, même en ne calculant que les visites uniques. Ce qui augure très bien pour l’avenir.

1 commentaire:

Esperanza a dit...

J'ai lu la lettre de monsieur Cousineau et je suis d'avis que la "réserve" qu'il exprime dans son second paragraphe quant au partage des responsabilités des différents élus est d'une belle justesse.

La comparaison qu'il fait entre le parvis de l'église d'antan et un blogue est aussi une belle allégorie. Il semble très bien saisir la portée des nouveaux médias, c'est à son honneur.

Maintenant, j'espère que la discussion démarrera et que la démocratie participative en retirera tout le potentiel. C'est une très prometteuse initiative!