«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

27 avril 2006

Les misères de la foi

Aujourd’hui, à Washington, des religieux se sont rassemblés afin de prier publiquement, espérant ainsi faire baisser le prix de l’essence. La fondatrice de Pray Live, Wenda Royster, souhaite que ces séances de prière rappelleront « qui est vraiment responsable de notre monde : Dieu ».

Je ne comprends pas tout de l’« essence » divine, mais je suis certain d’une chose : ça va prendre un miracle pour faire baisser le prix de l’essence.

Un petit conseil aux gens de Pray Live : dirigez vos prières vers le Dieu du profit, car c’est maintenant lui qui est responsable de notre monde.

4 commentaires:

Accent Grave a dit...

Les humains ne cesseront jamais de m'étonner!

Accent Grave

sm a dit...

Et si le prix de l'essence monte, vont-ils encore croire en leur dieu?

De tout façon, la prière n'arrange rien, il y a même eu une étude scientifique là dessus dernièrement:

http://www.timesonline.co.uk/article/0,,11069-2112892,00.html

Inkognitho a dit...

L'histoire sainte revue et corrigée....les cadeaux des 3 rois mages...du ordinaire, du sans plomb et du super sans plomb.

André Bérard a dit...

Des cadeaux très raffinés!