«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

24 avril 2006

Mont-Baldy et projet domiciliaire!

Je viens de découvrir, au fil de mes navigations sur le web, que le Mont-Baldy avait été ciblé pour un projet domiciliaire! Il semble que grâce à la firme de consultants en environnement Biofilia, nous soyons passés à côté d'un désastre. La région du Mont-Baldy abrite certaines essences de chênes uniques au Canada. Pour en savoir plus, j'ai écrit ce courriel à M.Dontigny, du Service d'urbanisme de Sainte-Adèle. J'ai profité de l'occasion pour lui demander où les citoyens de notre ville pouvaient se procurer le plan du projet de revitalisation de l'îlot Grignon.

«Monsieur Dontigny,

Je viens de tomber par hasard sur le site de la firme de consultants en environnement Biofilia. Ce que j’y ai lu m’inquiète au plus haut point. En effet, nous pouvons y lire qu’il y a eu un avis environnemental concernant le développement domiciliaire du Mont-Baldy, effectué pour le compte d’investissements Kronos (2003). S'il vous plaît, rassurez-moi en m’annonçant qu’il n’y a pas de projet domiciliaire de prévu pour cette partie de notre territoire! Certaines essences de chênes qu’on y retrouve sont uniques au Canada. Auriez-vous l’obligeance de me fournir des détails sur ce dossier ou m’indiquer comment je pourrais avoir accès à de l’information plus détaillée?

Je profite de l’occasion pour vous demander s’il est possible de se procurer un exemplaire du plan du projet de revitalisation de l’Îlot Grignon que monsieur Cardinal a présenté l’an dernier à la population de Sainte-Adèle. Nous sommes un groupe de citoyens fortement intéressé par ce dossier, mais nous ne trouvons nulle part ce fameux plan (un fichier PDF ferait parfaitement l’affaire).

Je vous remercie à l’avance de l’intérêt que vous porterez à mes demandes et celles des citoyens concernés par les dossiers mentionnés plus haut.»


Un dossier à suivre ...

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour André,
J'espère que tu publieras la réponse de Monsieur Cardinal sur ton blogue afin qu'on puisse prendre connaissance de son ouverture à communiquer ce genre de renseignement...
Ton blogue sensibilise et informe la collectivité des prises de décisions qui concernent notre patrimoine à TOUS, je le rappelle. Moi qui suis de Montréal, je souhaite protéger les régions du désastreux sur-développement immobilier qui les guette. Il y a assez de laideur en béton ici en ville pour donner du sens et une raison d'être à nos actions. Beau travail!

Mylène Beauregard
Comité d'actions citoyennes de Rosemont-Petite-Patrie
Montréal

André Bérard a dit...

Je publierais la réponse de l'Administration municipale dès sa réception. Concernant le plan de l'Îlot Grignon, moi aussi j'ai hâte de voir si le service d'urbanisme le fournira. Ce plan a été publié une fois dans un journal local et après, plus de traces dudit plan. Nous apprenons maintenant que la phase 1 sera mise en place : euphémisme, qui en réalité, décrit le processus d'expropriation des commerces qui nuisent au projet.

À suivre...

J'aimerais bien signer : André Bérard, membre du comité de citoyen de Sainte-Adèle, mais ce comité n'existe pas encore ;-)

Antoine Deslauriers a dit...

Bonjour à tous,

Ce samedi nous emmènerons un groupe de montréalais faire de la raquette hors-piste au mont Baldy et aux Palissades, dans la mesure où l'accès sera possible. Après nous être émerveillés sur les charmes de la nature adéloise, nous irons faire ripaille dans un charmant resto de la place. Et si l'îlot de bonheur à 1 heure de Montréal n'est plus, si Ste-Adèle se transforme en une banlieue, nous ne reviendrons plus. Des banlieues on en a EN MASSE à deux pas de Montréal!

Antoine Deslauriers
TripLevé, social et grand-air
514-389-2950

Antoine Deslauriers a dit...

Bonjour à tous,

Nous étions effectivement 14 à randonner le Mont Baldy, les Palissades, le lac Gascon, jusqu'à la rivière du Nord. Notre groupe de plein-air rayonne à partir de Montréal vers des destinations très variées. Nous avons vu de nombreux beaux endroits. Définitivement, pour ces attraits, celui-là a le calibre d'un parc national. Il est à souhaiter que les propriétaires des lieux aient la générosité de les garder intacts pour les générations à venir.


Antoine Deslauriers
TripLevé, social et grand-air
514-389-2950

Anonyme a dit...

En parlant d' avenir...

(copier-coller)

montreal.kijiji.ca/c-immobilier-immobilier-a-vendre-TERRAIN-A-VENDRE-A-ST-ADELE-Domaine-du-mont-Baldy-W0QQAdIdZ9370450

Antoine Deslauriers