«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

04 mai 2006

Chassez le naturel ...

Après le Mont Orford, le gouvernement Charest, si bien décrit par Richard Desjardins comme une excroissance de la chambre de commerce, s’apprête à réviser le statut d’aire protégé de l’île d’Anticosti, permettant ainsi à l’exploitation forestière de s’exercer sans retenue. Dans le même élan (quand on est si bien partie, pourquoi ralentir), le ministre Béchard réduira également le territoire protégé des monts Torngat et d’Ungava, dans le Grand Nord québécois.

Les libéraux réinventent le proverbe : chassez le naturel et il revient au galop. Il faut maintenant dire : chassez le naturel, c’est l’affaire des libéraux.

Voilà ce qui arrive quand on donne le pouvoir à des comptables.

Photo : J.Tournel

3 commentaires:

Anonyme a dit...

Ça pas de bon sens un gouvernement aussi pourris. On pourrait pas faire un genre de pétition pour les crisser dehors. Des élections par pitié!
LIBÉREZ NOUS DES LIBÉRAUX comme disait l'autre!

Inkognitho a dit...

Ce devrait être: Libérons nous des libéraux. Ne pas attendre que d'autres le fassent pour nous : )

Henri a dit...

Nuance très intéressante.