«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

05 mai 2006

La bonne nouvelle de la semaine



Et en plus, elle tombe un vendredi!

Charest, qui aime les chiffres, pourra déguster à loisir ceux du dernier sondage durant le week-end.

65 % des Québécois souhaitent que Jean Charest quitte la direction du PLQ.

41 % des électeurs libéraux estiment également qu’il doit quitter la direction du parti.

49 % des non francophones, traditionnellement favorables aux libéraux, souhaitent la même chose.

65 % + 41 % + 49 % = 155 % (je joue avec les chiffres, et après? les politiciens le font bien!).

On lui reproche aussi le non-respect de ses engagements et le fait qu’il fait la sourde oreille à l’opinion publique. Normal, c’est que les promoteurs lui murmurent d’envoûtantes promesses dans l’autre oreille.

Charest est en train de vivre un vrai PPP : Prêt Pour Partir !

J’espère que les Québécois puiseront dans leur mémoire à long terme avant de voter lors des prochaines élections.

Libérons-nous des libéraux! Comme l'a si justement dit Inkognitho, un lecteur de ce carnet.

1 commentaire:

Accent Grave a dit...

J'espère bien que Charest ne réalisera pas tous ses engagements. Je parle des engagements contractés auprès de ses amis, les seuls qui comptent à ses yeux.

Le réel danger découle du fait qu'aucune opposition digne de ce nom ne lui fait face.

Accent Grave