«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

08 février 2007

La machine est en marche

Plusieurs lecteurs m’ont écrit pour me demander de parler d’un projet de condos dont sera prochainement victime la ville de Sainte-Adèle.

L’Harmonie, c’est le nom de ce projet qui prévoit 120 unités de condos dits de prestige au coin de la rue Morin et de la Montée du Paysan (après avoir cliqué sur le lien, faites défiler la page pour vous rendre au projet). Je vous épargnerai ma rengaine sur les condos et le style de «développement» qui sévit depuis quelques années sur le territoire adélois. La machine est en marche. Nous la regardons passée la bouche pleine de chips, une grosse bière à la main en lançant entre une poignée de gras trans et une lampée de bière : «ça pas d’allure!»

Puis on laisse aller.

Bactéries mangeuses de paysage, voilà ce que sont pour moi ces tristes projets immobiliers.

Et pour vous?

5 commentaires:

Alainsteadele a dit...

J'ai bien peur que l'on ne puisse pas arrêter l'expension de Sainte Adèle et des Laurentides.
Et pour les condos, n'est-il pas préférable d'avoir 120 unitées réunies sur un petit terrain ?.
Il faudrais déboiser environ 3 a 4 millions de pc pour réaliser 120 unifamiliales.Et je ne parle pas de la construction et de l'entretien de toutes les infrastructures nécéssaires pour ça.
Comme je crois que l'on n'a pas le choix,écologiquement et finançierement,je pense que c'est la meilleure des moins bonnes solutions.
Alain

Maurice a dit...

Je m'en reviens pas.
C'est horrible, et ça ne marche pas de tout dans ce quartier boisé et historique. Quel horreur. Éspérons juste que les consommateurs ne sont pas assez stupide pour acheter des condos à 280 mille et + si loin d'une ville...

Alain, je constate que dans notre région il est préférable d'avoir des grosses éspaces vertes entre des "unités" d'habitation. C'est dans les grandes villes, ou les gens ne pourraient jamais payer les taxes sur un jardin 10 par 10, qu'on doit calculer l'efficacité de chaque pied carré.

En passant, Il y a juste 3 mois, nos admins ont publié des changements des reglements de zonage de ce quartier. Dans le temps, ils semblaient vouloir permettre des "améliorations" aux maisons familiales. Mais il semble qu'ils ont juste ajusté les regles en fonction de ce que ce dévéloppeur avait demandé. Votre dept d'urbanisme au travaille avec notre argent! Merci les boys!

Rappelons que nos élus travaillent pour nous. On peut toujours les arrêter, faut juste devenir un peu moins paraisseux que d'habitude, lors des prochaines elections.

Maurice a dit...

Ce dernier projet reflet encore une fois la manque totale de vision et gout de nos admins (qu'il ne faut pas oublier sont payés par nous).

Qu'ils peuvent permettre un dévéloppement du style banlieu dans notre village tout en laissant aller son centre de ski principale preuve que, si on reste avec Cardinale, on peut dire bye-bye à l'industrie touristique de notre région et bonjour à un futur remplis d'asphalte et centres d'achats.

Quand on le dit dans ces termes, c'est la majorité des gens qui seront inquétés. Mais quand on leur impose des condos une à la fois comme ça, sans consultation et sans définir la vision long-terme, on leur laisse aller... et nos taxes continuent à augmenter. Si on leur arrête pas bientôt, ça va devenir "l'expropriation par taxation" des citoyens avec des grands terrains boisés et de jardins, les véritables guardiens de notre "patrimoine paysagiste".

Je me demande j'usqua quelle point ce dévéloppement est relié à la fameuse mafia, qui "joue une rôle" important dans notre région depuis plusieurs années...

Zed Blog a dit...

C'est dégueulasse. Désolée de ne pas m'étendre sur le sujet condo.

Il va falloir aussi penser au nombre d'humains que la planète peut accueillir. Question de vie, de qualité de vie pour les différentes espèces dont la nôtre et non pas surtout la nôtre et pas les autres.

P Saucier a dit...

Et allez! Je choisis une municipalité qui ne ressemble pas à St-Sauveur pour écouler des jours plus paisibles, loin de la ville, de la banlieue et d'un certain «pattern» architectural et qu'est-ce que j'apprends? Le festival du condo en carton qui reprend. Heureusement, je vais demeurer sur la rue des Souchets...