«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

12 mars 2007

Actualité ou propagande?

Comme tous les samedis matin, le publi-sac atterrit sur mon paillasson. Ploc! À l’intérieur : le journal La Vallé et l’Accès. Le Journal des Pays d’en haut, quant à lui, arrive le jeudi. Le samedi, j’ai donc en main les trois principaux journaux de la région et leur version de l’actualité. En fait, je devrais plutôt dire les deux journaux et les deux versions de l’actualité, puisque le Journal des Pays d’en Haut est davantage un outil de propagande qu’un journal digne de ce nom. Trop souvent, je constate qu’il fait bande à part dans son analyse de l’actualité allant parfois même jusqu’à soutenir un discours contraire à celui des autres hebdos. Cette semaine, par exemple, c’est le seul hebdo qui fait l’apologie du plan d’action 2007-2009 de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle en lui consacrant sa première page.

Dans les autres hebdos : rien! Pas un mot sur le communiqué spécial relatant le déroulement de l’assemblée générale extraordinaire tenue par la Chambre de commerce le 27 février dernier (les épithètes ne sont pas de moi). Quand je consulte le plan marketing 2005-2006 de la Chambre de commerce, je m’explique un peu mieux la première page du JDPH. En effet, il est écrit noir sur blanc que l’on souhaite créer des « liens privilégiés avec le journal des Pays d’en Haut». Au chapitre des offres et potentiels à développer, il est proposé la chose suivante: Communications et divulgations rapides à nos membres (bulletins, communiqués, Journal des Pays d’en Haut). Pas les hebdos locaux, mais bien le Journal des Pays d’en Haut!

Mission accomplie. Le lien est créé, et manifestement, il est privilégié. Même chose pour l’Administration Cardinal qui profite largement de la sympathie de la rédaction du journal.

Plusieurs lecteurs de ce carnet m’écrivent sur le sujet. J’ai moi-même relevé à plusieurs reprises des indices de la ligne éditoriale que semble s’être imposée le JDPH concernant la Ville et la Chambre de commerce. Rappelons l’affaire des mises en demeure qui a secoué ce carnet. L’événement a été couvert par le journal La Vallée, l’Accès, la Presse, le Devoir sans oublier l’imposante couverture de la nouvelle dans la blogosphère québécoise. Dans le JDPH : nada! Autre indice: le point de presse sur la Rolland. En lisant le compte rendu publié dans le JDPH, je me demandais si j’avais assisté au même événement. Et finalement, cette première page sur le plan d’action de la chambre de commerce, alors que rien n’a été publié sur le sujet dans les autres hebdos. Nous sommes en droit d’être perplexes et de nous poser de saines questions.

Lors de l’assemblée générale extraordinaire, je me suis présenté en tant que journaliste avec l’intention de couvrir l’événement de bonne foi. Après un moment d’hésitation, la directrice de la Chambre de commerce m’a poliment avisé « qu’il y avait un embargo sur tout ce qui se dira ici ce soir ». Financée en partie par la Ville de Sainte-Adèle, donc par les fonds publics, la Chambre de commerce devrait faire preuve d’un peu plus de transparence quand les médias souhaitent simplement faire leur travail. Je présume qu’elle préférait «formater» sa version de l’assemblée extraordinaire dans son communiqué spécial publié dans son organe de communication privilégié, s’assurant ainsi que le titre accrocheur du communiqué «Ça bouge à Sainte-Adèle» se retrouve intact en première page du JDPH. Belle manœuvre de relation publique. Créer une perception positive chez la population adéloise, c’est essentiel pour une Chambre de commerce qui admet que «l’attitude et l’opposition chronique des résidents de Sainte-Adèle engendrent un frein important au développement du commerce et aux projets récréotouristiques ».

Si les Adélois s’opposent systématiquement aux projets de développement, il doit y avoir une bonne raison. Peut-être attendent-ils l’émergence de vraies idées, en accord avec les principes du développement durable avant d’applaudir. Plutôt que de matraquer la population avec de fausses bonnes nouvelles, les acteurs du développement devraient se livrer à un auto-examen et à une remise en question en profondeur.

Développer ne signifie pas nécessairement en faire toujours plus. Ça veut aussi dire faire mieux, avec ce que l’on possède déjà. Imiter Saint-Sauveur ou Mont-tremblant, ce n’est pas innover. C’est plutôt uniformiser, niveler, c’est rentrer dans le rang. C’est surtout affirmer publiquement son manque de vision, d’idées et d’imagination.


À suivre dans Blogue-Notes: une analyse du plan d’action 2007-2009 de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle et plus particulièrement l’imposition de la cotisation obligatoire pour tous les commerçants ayant pignon sur rue pour la réalisation du plan d’action, qu'ils soient membres ou non de la Chambre de commerce.

32 commentaires:

Omo-Erectus a dit...

La directrice générale du Journal des Pays d'en Haut est Kim Nymark. Madame Nymark était trésorière de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle en 2002-2003. La Chambre de commerce de Ste-Adèle est un des instruments de la ville pour assurer sa promotion.

Par ailleurs, madame Julie Duhamel est actuellement "administrateur de la Chambre de commerce" ET Conseillère en publicité du Journal des Pays d'en Haut.

Ce sont des faits, vérifiables par quelques clics sur internet. Je n'en tire aucune conclusion. Je ne fais que m'interroger.

Et vous autres, vous interrogez-vous?

andré a dit...

Si vous voulez mon avis, il n'est pas question que je cotise par oubligation a cette chambre de commerce avec un système de taxation municipale, J'ai le droit absolut de refusé ce genre de chose la, ont n'est pas en Chine ici tout de même, nous sommes dans un pays libre a ce que je sais.


Secondo : Le président de cette chambre bla bla devrait par commencé a encouragé les commercants d'ici au lieu de donné des contrats a Blainville, Tremblant et etc..

De toute façon pourquoi pas faire une comité de gens d'affaire de Ste-Adèle indépendante de la municipalité???

Alainsteadele a dit...

Bravo pour cet article sur le petage de bretelles de la chambre.
Je me suis toujours demandé si c'est la chambre qui est le prolongement de la ville ou l'inverse.
Any way ils vont tomber sur un os s'ils viennent sonner a ma porte.
DEs commerces ,on en a assez.C'est pas ce qui manque dans la région et en plus les promenades sont a moitié vides.
Il faudrait trouver quelque chose de plus original pour faire venir les gens visiter sainte Adèle.
Par exemple a la place de 500 places de stationnement, un beau parc bien paysagé avec plan d'eau , des arbres matures, kiosques pour des petits spectacles ou des presentations d'artistes de tous bords ,des animations ,etc..
Les personnes qui ont pondues les bancs pour géants de la rue morin sont vraiement des nuls.

Mais la vision de nos décideurs est la $$$$$.
Alain

Inkognitho a dit...

Enfant,la seule image que j'avais de Ste-Adèle était celle que je pouvais voir à travers les émissions: Les belles histoires des pays d'en haut. J'ai visité Ste-Adèle à quelques reprises pendant la période estivale. Depuis que je lis ce blogue, je connais maintenant de moins belles histoires des pays d'en haut.

Guy Vandal a dit...

Superbe ce texte. Bravo !

Andree a dit...

c'est vrai que Créer une perception positive chez la population adéloise, c’est essentiel et c'est vrai que ca fonctionne imaginez vous le contraire

Créer une perception negative!!

bravo a la chambre de commerce
bravo Marcelle Bergeron
bravo a Cristian asselin
ca prendrait plus des gens comme vous
M. berard des gens comme vous fait beaucoup de mal a tout le monde
au nom de la democratie vous vous permetez n'importe quoi

il faut comme meme admetre cher monsieur qu'un equilibre entre resident et commercant est essentiel
vous ne pouvez pas pretendre qu'a ste-adele il y a trop de commerce et d'industrie alons donc
arretez de circuler partout sur l'internet que ste-adele favorise les industrie au detriment de la nature c'est une exageration mensongere
merci

Anonyme a dit...

je le sait andree
mais n'oublie pas que Andre Berard a toujours raison meme quand il a tort
lis bien ce que inkognito a ecrit c'est le resultat du salissage en regle que Andre Berard fait.

de plus en plus de gens sur l'internet lisent ce salissage malheuresement il n'y a rien a faire il y a des gens qui ont avantages que notre village meurt et il le font de facon tellement surnoise que ca ne parait pas

rapelle toi de claude morin

Christian Asselin a dit...

Allo André, voici mon commentaire suite à ton texte:
D'abord, quand un seul journal publie une information et qu'elle ne se retrouve pas dans un autre journal, ça s'appelle un scoop, pas de la propagande...
Il est bizarre que tu n'es absolument rien écrit au sujet de la une d'il y a deux semaines du JPDH, peut-être ne l'as-tu pas lue? (Faillite, mise à pied, fermeture) Je m'attendais à des BRAVO Christian!!! Tu as écrit du négatif au sujet de Sainte-Adèle, on est maintenant dans la même gang!!! Et non, rien...
La propagande, selon le dictionnaire Larousse se définit comme suit : « action systématique appliquée sur l’opinion pour faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social ». J'en déduis donc que de toujours parler en mal d'un sujet, comme tu sais si bien le faire sur Ste-Adèle, c'est aussi de la propagande. Qu'en penses-tu?

Nagui a dit...

M. Asselin vous avez absolument raison, j'apuie votre demarche, bon courrage.
c'est incroyable tout ce qu'on peut lire de negatifs sur ce blog.Il y a des gens qui n'aiment vraiment pas vivre a Sainte Adele pourtant depuis 12 ans que je reside ici apres 30 ans a montreal j'aprecie la beaute de ce village tous les matins
je trouve ca malheureux que certain salissent tellement ce village
Nagui
President
Hotel Alpine Inn et Relais Sante(ne pas confondre avec manoir alpine)
ps excusez les fautes de fancais

Anonyme a dit...

En référence aux messages
d'Andree et d'anynome 3:57 PM :je pensais que la ville demandait au MOINS un secondaire 5 dans les pré-requis pour postuler.

J'espère que vous n'aidez pas vos enfants avec leurs devoirs: ils vont finir par travailler comme plongeur dans un des nombreux casse-croûte / restaurant de ce beau pays d'en haut (ou bien au Cinéma Pine comme caissière...?).

Ce sera tout ce qu'il restera... ça et des gros condos (laids et pas rapport en plein milieu de la 117) vides et un CHSLD rempli à craquer !

Entres toutes, Sainte-Adèle est la ville la plus pathétique : on essaie d'imiter Tremblant, on essaie de faire comme les autres, mais malheureusement, les autres villes sont esthétiquement plus belles et uniformes alors qu'ici c'est du "mix and match" avec n'importe quoi.

Bravo, vraiment.

johanne a dit...

je commence a douter que certains sur ce blog sont paye a la piece par une ville voisine pour salir la notre
non, il fait bon vivre a sainte-adele la preuve c est le nombre de nouveaux residents a chaque annee
vous etes malheureux vivre ici
c est pas notre cas

Jean Maltais a dit...

JPDH, chambre et ville,même gang.
Je vois que vous les avez réveillé.
@Asselin.Quand on empêche les autres journalistes de faire leur travail, c'est pas un scoop, c'est de la dictature. Votre torchon est tout juste bon a allumer le feu.
Vu les réactions ils ont vraiement peur d'une nouvelle opposition.

Francis a dit...

He Johanne, ils t'ont redonné un ordinateur.

M.Menard a dit...

Ils vont pas tarder a vous envoyer une mise en demeure pour négationisme envers Sainte Adèle.
Les pauvres,une bonne opposition serait la bienvenue.
Bravo André

RollandGate a dit...

Ayoye André, tu viens de réveiller la gang de la chambre à coucher et il y a beaucoup de monde dans le lit !!!

Selon moi, ton billet en encore trop politico correct, les exemples ne manquent pas afin d'illustrer tes propos...

Moi aussi, je déteste parler des choses négatives (malgré le fait que je suis locataire de la RollandGate ;-)

C'est vrai que de parler de chose positive est l'idéal MAIS... surtout lorsqu'elles sont vraies !

@Christian peux-tu répondre aux lecteurs de ce blogue, pourquoi la "bonne nouvelle" que tu as annoncée concernant la sauvegarde de la RollandGate ne s'est jamais concrétisée ? où sont les 10,000pi/2 loués, les 100 nouveaux emplois créer, le nouveau locataire mystère, où est le remplaçant à Cardinal, le lien CITEC-Sciparc, etc...

Imagine en disant parfois la vérité, tu pourrais tellement faire plus pour notre ville et ses citoyens.

Selon moi c'est ici que ton JDPH bâcle le travail d'information.

Merci quand même pour ton article Maerix, et de plus c'est vrai ! sans rancune !

André Bérard a dit...

@ Christian Asselin

De quel scoop parles-tu? Le plan d’action de la chambre de commerce? Tous les médias ont reçu le même communiqué. Comment expliques-tu que seul le JDPH en parle et sur la première page de surcroît? Je n’ai absolument rien de personnel contre toi. Cependant, jusqu’à preuve du contraire, je reste persuadé (et je t’assure que je ne suis pas le seul) qu’on t’impose d’une certaine façon une ligne éditoriale. Je ne porte aucun jugement sur la chose. Je ne tire aucune conclusion. J’observe simplement.

Bravo pour ton article sur les faillites, les mises à pied et les fermetures. C’était en effet très bien.

@ Anonyme, Andree et Nagui

Plusieurs confondent : parler en mal de Sainte-Adèle et poser un regard critique sur son administration et son développement. Ce qui est typique à cette ville c’est cette impossibilité de critiquer la faune politique ou la chambre de commerce sans être taxé de tous les noms. On dirait un cénacle d’intouchables qui ne souffrent aucune opposition. C’est inacceptable dans une démocratie. J’adore Sainte-Adèle et je souhaite pour cette ville ce qu’il y a de mieux.

Je suis le premier à encourager le commerce local. J’évite d’acheter ailleurs ce que je peux me procurer à Sainte-Adèle. En faites-vous autant? Avant de vous lancer dans un procès d’intentions, réfléchissez un peu à qui l’on doit cet effondrement du secteur touristique. À moi? Soyons sérieux. Cette ville à tout pour se positionner avantageusement à titre de milieux de vie et de destination touristique. Je doute cependant que nous y arrivions durant le mandat de l’administration Cardinal. Je doute également que le projet du centre-ville et les condos soient le fer de lance de la renaissance de la ville. Ce n’est pas sérieux tout ça. Faut réfléchir davantage à la question, consulter la population, observer ce qui se fait ailleurs et penser à long terme

Le nombre d’informateurs de qualité qui me communiquent des informations ne cesse de s’accroître. Je suis en mesure de vous assurer que ça va effectivement bouger à Sainte-Adèle en 2007 et pas seulement grâce à la chambre de commerce.

Je profite de l’occasion pour rappeler que je connais l’adresse IP de la Ville et qu’il m’est possible de savoir si des salves de commentaires anonymes disgracieux proviennent de cette adresse, comme ce fut le cas durant l’affaire de la Rolland et à d’autres occasions. Je n’ai aucun problème avec ceux qui s’opposent aux opinions émises ici. Seulement, s’il y a dérapage, je me verrais dans l’obligation d’agir en conséquence pour le bien du débat.

Alainsteadele a dit...

Exellente réponse André.
Alain

sylvain a dit...

bonjour
etes vous bien Andre Berard ecole primaire St-Julien-Eymard à pont-Viau Écoles secondaire : Mont-de-Lasalle et Campus Pont-Viau
Cégep : Ahuntsic en Art Graphique et Sciences Humaines
Aujourd'hui,travailleur autonome dans le domaine des communications et habite à Ste-Adèle

André Bérard a dit...

@ Sylvain

Pour des détails sur ma vie «trépidante» écrivez-moi à mon adresse courriel que vous trouverez dans le menu de droite dans la section liens et en cliquant sur « écrivez-moi »

Merci

Anonyme a dit...

c’est pas fini, c’est rien qu’un début

André Bérard a dit...

Désolé pour les fautes dans mon dernier commentaire. J'aurai dû me relire avec plus d'attention. ;-)

Lunou a dit...

Ca sent le règlement de compte ici...

Les 3 journaux ont, selon moi, leur "clique" à soutenir. Il ne faut pas se conter des peurs, les journaux (même l'Accès) survivent grâce à la pub. Alors ne me dites pas que cela na pas un impact sur la rédaction.

On peut brasser des idées, mais de là à toujours "basher" le même journal, je ne suis pas certaine. Je ne connais AUCUN journal qui peut présenter patte blanche à 100%.

Peut-être que je me trompe... mais ce négativisme n'apporte rien de bon...
Je suis POUR la liberté d'expression (premier commentaire dans un blog) et pour la prospérité des Laurentides (j'inclus St-Sauveur car je suis de cette "belle" ville).

Mais de grâce... laissons les"cheap shots" de coté.

P.s: basher pas trop contre moi...
Je veux revenir écrire un de ces 4.

ciao les blogger!! :)

franco a dit...

il a raison lunou

berard ca suffit tes fatigant et depressif
un antidepresseur te fera beaucoup de bien
sainte-adele est une tres belle ville aux yeux de tous sauf a toi
arrete toi svp tu nous fait beaucoup de mal

Anonyme a dit...

Franco la vérité fait toujours mal

maintenant va te coucher il est tard .

joblo a dit...

ta raison anonyme mais laver notre linge sale en public ca fait pas tres chic pour notre reputation ca fait un peu chateauguay

sm a dit...

De l'extérieur, il me semble qu'une bonne partie des gens de Ste-Adèle s'exprimant ici préfèrent subir sans rien dire plutôt que de participer à un débat. Pour ceux qui se préoccupent de leur image collective, sachez que ça me laisse une impression d'étroitesse d'esprit pas trop flatteuse.

Heureusement que vous avez des gens comme André qui veille au grain.

Marc a dit...

Le journal ne sert pas juste les intérêts de la chambre à coucher, il suffit de lire l'édition de cette semaine pour voir le super "publi" reportage sur les condos d'attitude nord.

Maurice a dit...

C'est de la propagande, pur et simple!

Nos admins travaillent POUR NOUS, et ils vivent sur NOS DOLLARS DE TAXE. Ça prend pas mal d'audacité pour essayer "gérer" nos attitudes de même! Et le JDPDH - c'est une vraie honte. On mérite mieux sur les deux fronts.

Dans l'article JDPDH, M. Cardinale - à travers ses portes paroles - nous dit qu'il faut accepter la "nouvelle" économie, lorsque "l'ancienne" marche pas. Par "ancienne", il semblent parler des industries d'hospitalité et de tourisme. C'est ceux qui emploient tojours le plus de monde ici! Versus la "nouvelle", selui qu'on essai toujours de partir dans le style "Rolland".

En passant j'imagine que Kim Nymark (chambre de commerce) est la petite fille de Victor Nymark, l'architect du Alpine Inn, éEglise St-Francis of the Birds, et Chateau Montebello, entre autres. Si oui, elle devrait avoir plus de sens (et bon gout) que de souporter la prostitution de notre paysage.

Notre pauvre village... les prochaines éléctions ne peuvent pas venir assez vite!

Anonyme a dit...

La nouvelle économie tout comme celle qu'il nous propose ne fonctionne pas simplement a cause des "Cardinaux" de se monde

Ludovic a dit...

Ce que Sainte-Adèle et même notre pauvre Terre ont le plus besoin actuellement, ce sont des André Bérard qui s'insurgent courageusement contre l'injustice, l'iniquité, le manque de vision et la bêtise humaine!

Évidemment c'est dérangeant de se faire brandir un miroir en plein visage, mais je ferai remarquer à ces quelques détracteurs A.A. (Acolytes Anonymes) qu'André lui, signe ses billets !

Vous me faites penser au Père Ovide:«Oui Monsieur le Maire!»

nagui a dit...

j aimerais bien avoir la reaction des lecteurs de ce blog au sujet de la motoneige
l industrie de la motneige est un moteur economique important pour les laurentides mais evidement on conait tres bien les critiques polution bruits syndrome pas ds ma cour etc
votre opinion svp
merci

Nagui

Pour un dévelopement durable a dit...

Nagui,vous devriez ouvrir votre blogue,vous pouriez épiloguer sur vos propres sujets.
Nous sommes certain que des motoneiges dans vos stationnements ne vous déplairait pas ($).
Et si la piste passait derriere chez vous?