«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

11 juin 2007

J’encule la canicule

MISE À JOUR

Voici le logo officiel du mouvement «j'encule la canicule», une gracieuseté de Ludovic (Inkognitho, tu t'es fait doubler sur celle-là! ;-)


Désolé pour ce titre à l’accent vulgaire, mais c’est un cri qui vient du cœur (du haut-le-cœur, pour être plus précis). Je fais partie du club «j’encule la canicule», qui compte plusieurs membres qui souhaitent garder l’anonymat de peur d’être ostracisés. Ne pas aimé vivre à broil semble en effet être une tare. Lorsque j’affirme sans l’ombre d’une hésitation que les mois de juin et juillet sont ceux que je déteste le plus, on me regarde comme si j’étais Jean Charest qui s’est finalement décidé à tenir une de ses promesses. Lorsque j’insiste, en vantant les qualités et les charmes de l’automne et de l’hiver, on ne comprend strictement rien à mon propos, et on m’écoute poliment, sans plus, comme quand le maire Cardinal nous explique comment il réduit une dette en empruntant.

Bien que j’habite dans le Nord, là où le marché de l’informatique et du multimédia ne monte pas, le mercure quant à lui ne se prive pas. Il monte. Tous les égouts sont dans la nature, mais en ce qui me concerne, je préfère le frais, sinon le froid.

Attention, chaud devant!

26 commentaires:

André Bérard a dit...

Tous ceux et celles qui souhaitent se joindre à ce club «select» non qu'a affirmé leur mépris de la chaleur extrême. Même sous le couvert de l'anonymat, ça compte! ;-)

Eric Veilleux a dit...

Je compte bien retourner à Bécomo, la température aujourd'hui à presque atteint un record... 16oC

Baron Empain a dit...

Il fait trop chaud. Je vais nager dans la rivière du Nord...

Inkognitho a dit...

Il est presque 20:45H et il fait toujours 27 Celcius. Je suis tout au nord de toi André....l'Abitibi.

Je suis content de savoir que je ne suis pas seul à vivre ce drame. J'ai culpabilisé plusieurs années. Je "pognais" des coups de soleil pour ne pas être différent des autres. Je vis une véritable métamorphose depuis la lecture de ton billet. Pour terminer j'aimerais en profiter pour te remercier toi, le vent, les nuages, la pluie, l'inventeur du climatiseur, l'ombre et le sous-sol (déhumidifié). Merci.

Inkognitho a dit...

Quand il fait chaud comme aujourd'hui, on se badigeonne d'extrême solaire. J'avoue que mon discours serait différent près de la mer, un verre de Cuba libre à la main. Mais là c'est une toute autre histoire.

Ludovic a dit...

Pour paraphraser votre titre voici le mien:
"Lorsque ça refroidit je jouis!"
Et pour taquiner Omo Erectus, je crie au génie!
J'embarque dans votre "fan" club car je déteste aussi la chaleur, je trouve que c'est plus facile de se réchauffer en hiver que de refroidir en été!

Pour me donner bon genre, j'affiche cependant un petit air conditionné !!! :)))

Henri a dit...

Bonjour André,
Je me souviens bien de votre slogan et il me fait toujours autant rire. Évidemment, j'adhère au mouvement et je me fous de l'anonymat :-)

@ Inkognitho : si j'ai bien compris, vous demeurez en Abitibi ? Est-ce indiscret de vous demander dans quel coin ?

André Bérard a dit...

@ Éric Veilleux

Tu es sûrement au frais dans les locaux de La Rolland, puisque ce n'est pas très «hot» comme parc d'affaires.

@ Baron

Si vous hésitez concernant l'endroit où vous baigner dans la rivière, j'ai quelques bons tuyaux pour vous. ;-)

@ Inkognitho

Bienvenue dans le club! Je t'envoie ton macaron par la poste

@ Ludo


Quel alignement de jeux de mots! Vous carburez au fréon?

@ Henri

Vous êtes un membre honoraire du mouvement, c'est bien connu!

VS a dit...

Désolée, André, je ne ferai jamais partie de ce club ultra-select, car vois-tu, j'adorrrrrrre la chaleur à point tel que suer me rend heureuse (rires).

Par ailleurs, j'ai tellement gelé cet hiver qu'il est quasiment sacrilège de me plaindre....

Faudrait maintenant voir dans mon prochain 4 et demi......je risque de revenir sur ma décision, mais bon...

André Bérard a dit...

@ VS

Tu viens de jeter un froid sur notre enthousiasme!
On ne s'en plaidera pas! ;-))

Zoreilles a dit...

Quand j'ai lu le titre de ce billet, j'ai eu chaud... Déjà qu'il fait 31 degrés chez nous, vous n'aidiez pas NOTRE cause! Là, on voit bien que vous n'avez pas froid aux yeux, que pour les sujets chauds, vous avez le feu sacré.

Et je signe allègrement ma carte de membre du club, quel qu'en soit le prix.

Nous vaincrons!

André Bérard a dit...

@ Zoreilles

Si je comprends bien, vous êtes de celles qui n'aiment pas se faire chauffer les zoreilles! ;-)

Omo-Erectus a dit...

Allons, allons, allons. Un peu de retenue, vous tous. Un club sélect destiné au mépris de la chaleur.

En tout déférence, JE (vous aurez remarqué les majuscules marquant ma modestie proverbiale) suis celui qui peut vous entretenir du frois et de la chaleur.

Cent mille ans à attendre dans une masse de glace, à moins de 30 celcius, disons que ca donne le temps d'anticiper la canicule avec espoir.

De concert avec Ludovic, à +30, je jouis avec intensité.

C'eat ainsi que même par temps de canicule, je boost le chauffage au maximum.

J'ai tellement peur des engelures.

Inkognitho a dit...

@ André, je n'ose imaginer le photomontage qui pourrait accompagner ton billet. Je passe mon tour ; )

André Bérard a dit...

@ Omo-Erectus

J'attire votre attention sur le fait que Ludo jouit lorsque ça descend, et non quand ça monte (je parle ici du mercure, évidemment). Ne vous réjouissez pas trop rapidement, car selon certains climatologues, un réchauffement planétaire pourrait provoquer une ère glaciaire, ce qui vous replongerait derechef dans le froid glacial de votre dernière demeure.

@ Inkognitho

Vraiment, tu passes ton tour? Il me semble qu'il y aurait quelque chose à faire avec un thermomètre. Meilleure chance la prochaine fois! ;-)

Pourquoi moi? a dit...

lol, je ne suis pas seul!

Depuis toujours je me plains de la chaleur (mais jamais du froid, ça serait tricher...)

Ma phrase favorite ces jours-ci: 'J'ai hâte à l'hiver!'

Effet garanti

VS a dit...

Il est présentement 22h22 et je dégouline de sueur devant mon petit écran d'ordi (travail oblige). Il doit faire minimun 30 degrès ici, André! Et j'ai vraiment chaud, tellement chaud que des gouttes de sueur m'empêchent de voir ce que j'écris!
Qu'importe! J'aime trop la chaleur pour me plaindre.....
Mon tee-shirt me colle au dos! Incroyable! Plus je pense que j'ai chaud et plus mon tee-shirt fait éponge avec mon dos!
God! J'ai de la misère à décoller mon dos de mon siège!
Au secours! Au secours! Je suis prise!!!!!
Haaaaaaaaaaaaa!
Qu'importe!
vive l'été! vive la chaleur! vive les canicules, vive l'insomnie des nuits sans air!
J'adorrrrrrrrrrre l'été!!!!!!!!!!

VS a dit...

22h 54!
Je suis en sueur!
Seigneur, quelle admirable chaleur!

22h 55
Je viens de vérifier sur Météo Média et devine quoi??? Va faire super chaud pour les prochains jours!!!!

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Eh bien! Enfin un club qui me sied! Je DÉTESTE les grandes chaleurs. Je l'ai déjà dit, au dessus de 23 ou 24 degrés, c'est l'enfer. Ainsi, j'achète ma carte.

André Bérard a dit...

@ VS

Tu t'accroches, mais tes derniers commentaires démontrent que tu es en plein déni. Allez, avoue, ça fait ch... la canicule! ;-)

@ Esperanza

Tout comme Henri, tu es un membre honoraire du club. Il y avait aussi Accent Grave et Guy Vandal, mais je crois qu'ils ont déserté ce blogue.

Anathyna a dit...

Héhé... tu as bien raison ... moi je ne suis pas une fana de l'hiver mais j'adore l'automne et le printemps... L'été aussi quand il fait une chaleur raisonnable.. Le problème du Québec c'est que nos été sont humides ... Quand t'es à Cuba sur le bord de la beach, ton 30 degré celsius a pas la même consonance ! ...

Zoreilles a dit...

J'ai une idée! Pour payer notre carte de membre du Club, admettons qu'on se doit de trouver une solution pour contrer l'ennemi.

Et là, je paie ma cotisation annuelle au Club en vous soumettant l'idée que je viens de recueillir chez une amie blogueuse : Quand elle n'en peut plus, elle coupe un Posicle en deux... et elle le place dans... son soutien-gorge!!!

Mais elle nous donne aussi un truc plus pratique avec le sac magique qu'elle place au congélateur quelques temps et qu'elle se met dans le cou. C'est déjà moins collant, il me semble!

Alors, est-ce que je suis membre à vie maintenant? C'est parce que je fais déjà ma fraîche!

vs a dit...

Pas de déni, faux! La preuve? Je suis tristounette car il n'y pas de facteur humidex aujourd'hui.. Quelle merde!
à quand la prochaine canicule????

Inkognitho a dit...

@ André Bien content que Ludovic reprenne du service ; )

@ VS Je croyais que le facteur humidex était un facteur (body d'enfer) qui plaisait aux femmes.

Inkognitho a dit...

@ Ludovic Ton dessin pourrait facilement remplacé le logo des jeux olympiques de Londres ; )

Ludovic a dit...

Inkognitho,
C'est vrai qu'il y a une belle anal-ogie ? :)))