«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

13 juillet 2007

Qui dirige l’Hôtel de Ville ?

La question se pose. Dans un acte d’insubordination digne du film «les révoltés du Bounty», le directeur général de la Ville de Sainte-Adèle, André Mongeau, a publié le 6 juillet dernier, un communiqué de démenti, en son nom et sur feuille à en-tête officielle de la Ville. Le deuxième de la trilogie «Mazdagate» dont le scénario reste à finir.

Nous apprenons dans ce deuxième communiqué du DG, publié un samedi, que : «Contrairement aux écrits diffusés dans un média local, aucune entente en vue d’un éventuel départ du directeur général de de la Ville de Sainte-Adèle n’est intervenue avec le conseil municipal de la Ville de Sainte-Adèle.»,

Qui dit vrai, qui dit faux? Le maire Cardinal réplique dans un troisième communiqué : « Le 4 juillet dernier, le directeur général de Sainte-Adèle a annoncé de vive voix au maire, de même qu’aux cadres et à des employés, son intention de quitter ses fonctions avant la fin de l’été. […] J’ai confié aux avocats de la Ville de Sainte-Adèle le mandat de tenir une enquête indépendante sur les gestes qui sont reprochés au directeur général et d’en faire rapport au conseil municipal.»

Nous sommes en pleine confusion. Suis-je le seul à humer une odeur de vendetta ou de putsch?

Les troupes du maire sont divisées. Les Adélois perplexes.

Enquête indépendante/avocats de la Ville, est-ce bien sérieux? Parlons-nous des mêmes avocats qui défendront M.Mongeau dans la cause l’opposant au citoyen Lupien, à l’entreprise Mærix du parc d’affaires la Rolland ? Désolé, ce n’est pas transparent, du moins pas en apparence. Je n’achèterai jamais les conclusions de cette enquête.

Je fais une offre officielle aux enquêteurs: laissez-moi le fichier électronique original de la présumée entente de sous-location intervenue entre le DG et Attitude Nord, et en quelques minutes, je vous dis si c’est un faux. Prêtez-moi le document imprimé et signé par les deux parties, et je fais la même chose. Je suis même prêt à leur donner le truc. Après.

Une enquête sérieuse doit passer par l’analyse de ces documents.

À la suite de la parution de l’affaire de la «Mazdagate» dans le journal Accès, j’ai communiqué avec l’avocat de la corporation des concessionnaires automobiles du Québec (CCAQ). Après lui avoir exposé les faits rendus publics, ce dernier m’a tout simplement répondu : «c’est louche». Il existe plusieurs solutions pouvant accommoder les locataires qui souhaitent se libérer d’un contrat de location. Par exemple, le formulaire de cession de bail. M. Mongeau a-t-il des preuves d’une assurance contractée avant la publication de l’affaire? Pourquoi payait-il en argent comptant? De plus, lorsque l’on relit ladite entente et la déclaration officielle du DG, il y a incohérence au niveau des dates:

Extrait de l’entente : « ledit véhicule (Mazda RX 8) n’étant plus utilisé par l’entreprise suite à la location d’un véhicule 4X4 en août 2006»

Extrait de la déclaration publique du DG : «En octobre 2006, M. Guy Paré, vice-président de 9137-7917 Québec Inc., m’a manifesté son désir de sous-louer son automobile Mazda RX-8 pour louer un nouveau véhicule 4X4».

Selon l’entente, en août 2006, le nouveau 4X4 était déjà loué. Selon la déclaration officielle, en octobre 2006, M. Paré manifestait un désir de louer un 4X4. (???)

S’agirait-il de deux documents rédigés à la sauvette, la veille de la publication de l’article dans Accès?

J’en profite pour annoncer qu’une plainte formelle sera déposée au ministère des Affaires municipales et des Régions (MAMR), relativement à cette affaire et à d’autres. J’ai également appris qu’un groupe de citoyens se présentera à la séance du conseil du 16 juillet prochain, afin de demander des comptes aux élus. Les caméras de Cogeco seront-elles au rendez-vous? M. Mongeau sera-t-il présent?

C’est un rendez-vous?

(Merci à M. Veilleux à qui l'on doit l'observation concernant les dates).

Lire l’article dans Accès

Les communiqués

20 commentaires:

JP a dit...

Héhé! C'est bien meilleur que bien des séries TV financées (elles aussi) par nos taxes (en fait les votres dans ce cas ci).

JP a dit...

Je viens de lire les lettres: le seul a retenir, c'est "avocat". La chicane a pogné. Le DG veut pas se faire crisser ni démissionner sans compensation ou a tout le moins, il veut utiliser son pouvoir de nuisance (chicane d'avocats) pour s'en tirer soit avec des bidous (je pense pas), soit sans blame. Ca sera pas un accouchement sans douleur... ca couterait des bidous a la ville.

Pour éviter ca: => Entente hors-cours? (confidentielle?) Ca permettrait au DG de s'en sortir officiellement blanchi s'il a vraiment qq chose a se reprocher.

Sinon, il pourrait toujours s'en tirer avec des $.

JP a dit...

Lire: le seul mot a retenir: "avocat"

Maurice a dit...

Oui, le mot "avocat" nous suggère plus que le reste du lettre... à suivre... fascinant!

Qui est en charge? Tout à fait...

Imagine, M. Cardinale, comment ça aura pu été tellement simple, faire ce job tel qu'on t'as mandaté de faire... (Tu sais, réduire nos couts administratifs, repeinturer le mini-putt, blocquer la construction des projets comme le Manoir Lupien et rtous ces affreux condos vides...).

Mais au lieu de de contenter avec le job qu'on vous a donné, t'as pris ça comme carte blanche pour doubler ton salaire et créer un departement de gens qui ont comme but la destruction de notre village, tel qu'on le connait, physiquement, et en esprit.

Éspérons qu'on ne verra jamais encore ce niveau de cupidité et égo dans NOTRE hotel de ville.
Bonne chance ailleurs à vous tous!

ZORRO a dit...

Ce qui saute aux zieux c'est à qui s'adresse la lettre de M. MONGEAU, c'est-à-dire:

1-aux membres du conseil,
2- aux employées de la ville
3- à la chambre de commerce de Sainte-Adèle.

Aux citoyens de Sainte-Adèle payeurs de taxes = RIEN.

Un gros party Zubventionné par les contribuables...
ON A MARRE JUSQU'AUX ZOREILLES mezzieurs les zélus et fonctionnaires.

L'OPACITÉ DE LA TRANSPARENZE DANS SA VERZION MUNICIPALE.

Maurice a dit...

Bon point Zorro.

Puis "la chambre de commerce"? Attitude Nord fait parti de la chambre de commerce, n'est-ce pas?

Translation: "Prenez pas mon char tout de suite!"

Anonyme a dit...

avez vous fini de laver votre linge sale en public sur internet je me demande a long terme qui fait plus de mal a ste-adele vous ou l'hotel de ville?

André Bérard a dit...

@ anonyme

Je crois que vous surestimez l'impact de ce blogue et que vous sous-estimez celui de l'Hôtel de Ville.

;-)

ZORRO a dit...

@ "âne no name" (anonyme) de 8h05pm

Avec dez propoz comme les tienz on devine que tu zoit
-un membre du conzeil municipal, soit un membre de la chambre de commerze,
-un aveugle à 30 cm d'une danzeuze nue
-ou bedon un Vizigoth qui arrive en ville !!!

Le problème comme tu diz "âne no name" z'est zûrement les électeurs qui en ont raz-le-bol...et qui lavent les Zaletés de nos chers zélus sur la tribune des journaux locaux ...

picolo a dit...

En oassant les avocats en question sount sur toute les causes de la municipalié et mongeau dine AVEC en passant mogeau a sorti sa mazda correction la mazda a Attitude car qui rammasse les taxes en fin d'année

À VOS CAS ... a dit...

CONSEIL vs AVOCATS

Au lieu de voter pour des conseillers et un maire qui font appel à des avocats à chaque décision un peu controversée et qui restent dans un mutisme délirant à la moindre brise, pourquoi, en tant que citoyens payeurs de taxes, ne décidions-nous pas nous-mêmes des orientations de la ville ( UN VRAI PROGRAMME ÉLECTORAL !) et des avocats à mettre en place comme conseillers et maire par le biais d'un appel d'offre, pour exécuter le mandat en rapport avec nos orientations?

Des avocats-conseil-ers quoi !!!
on aurait peut-être des réponses à nos questions 24h/24.

Et ça ne nous coûterait pas plus cher que ce que ça nous coûte maintenant... avec un maire qui a décidé de se mettre lui-même à temps plein sans en avoir parlé dans son programme électoral;
comme un bon petit dictateur.

baron empain a dit...

Quel merveilleux photo. Cardinal a l'aire d'être en crisse et coupable en même temps.

Zorro pour maire SVP! (André veut pas alors je cherche un autre candidat)

Anonyme 8:05: wow, tu comprends absolument rien...

Anonyme a dit...

Anonyme 8:05 AM:

- Vous êtes un de NOS employés? Je vous suggère de focuser sur votre travaille, au lieu de nous suggérer que la transparence pourra nuire à notre village!

- Vous travaillez pour Attitude Nord? Votre temps sera mieux utilisé à updater votre resumé...

PS3 a dit...

Interessant pour avoir des renseignements il faut appeler dans le 514

(voir communiquer 3)

Maurice a dit...

J'aurai voulu assister au conseil ce soir, mais je suis à Montréal aujourdhui. (Ils devraient de diffuser sur le web!)

J'éspère qu'ils acceuillent plus de gens que d'habitude, et j'éspère aussi de lire leurs commentaires ici demain...

Omo-Erectus a dit...

J'avoue ne plus vraiment comprendre. Y'a eu congédiement? Démission? Entente réciproque de terminaison de rapports contractuels? J'suis un peu confus.

Anonyme a dit...

Mon messsage s'adresse principalement à Maurice mais aussi à tous les autres qui ont tendance à parler à travers leur chapeau. Je lis le blogue mais j'en ai marre des commentaires gratuits. Maurice, votre argumentation est faible. Vous criez rapidement "Vivement la tutelle". Si vous êtes si "smath", présentez-vous donc aux prochaines élections!!!

Pour votre information, le mini-putt n'est pas la propriété de la Ville, cessez donc de chiquer la guénille outrageusement!!!

Certains prétendront que je suis un employé de la Ville, il n'en est rien. J'ai à coeur l'avenir de Sainte-Adèle et je suis loin d'être en accord avec plusieurs orientations du Conseil mais de grâce pouvons-nous dialoguer intelligemment? Nos idées seront ainsi mieux entendues de part et d'autre.

André Bérard a dit...

@ anonyme 10:07 pm

«de grâce pouvons-nous dialoguer intelligemment? Nos idées seront ainsi mieux entendues de part et d'autre.»

Tout à fait d'accord avec vous. J'ajouterais que nous devrions le faire aux séances du conseil. Bien que les élus lisent assidument ce carnet (merci de le faire), rien ne vaut, pour eux, le contact réel avec la population. C'est ce qui manque cruellement à Sainte-Adèle : une présence citoyenne à l'Hôtel de Ville. Rendez-vous au prochain conseil?

Je vous livre mes commentaires sur la dernière séance du conseil dès demain.

Maurice a dit...

OK Anonyme 10:07, je retire ma commentaire sur le mini-putt.

Mon point est que notre administration semble de focuser sur des priorités qui ne sont pas dans l'intéret des citoyens. On veut juste un adminstration qui va gérer les affaires du village... c'est simple! En fait, ce stratégie de le transformer en banlieu est beaucoup plus compliqué!

Mon commentaire sur le mini-putt s'applique à la parc Grignon en générale... c'est pas beau, on l'a négligé depuis au moins 8 ans, je pense qu'un peu d'effort sera bien reçu. On pourra même ajouter du stationnement pour répondre aux besoins des commerces autour (et sur le rue Morin). Tout cela sans attendre pour qu'un dévéloppeur vient nous sauver avec un (autre) centre d'achat (pas "smath").

Est-ce que ça sera tellement compliqué d'admettre que la vision "dévéloppment / faut que ça bouge" manquait l'appuie des citoyens, (et éviddement des investisseurs aussi), et re-focuser sur la gestion de notre village? JPC semble d'être en mode "crise" - choisira-t'il ce simple solution, ou préfère-t'il toujours de poursuivre la route des avocats et des dévéloppeurs? Cette balle est dans SA court!

Anonyme a dit...

le centre ville de sainte-adele ne sera jamais sur la 117 il est entre le cinema pine et esmeralda
toute tentative de re-cree un centre ville ailleus echouera