«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

30 septembre 2007

Commentaire de la semaine

Je tiens à souligner le commentaire de cette lectrice qui signe sous le pseudonyme de Clic. Ses commentaires sont toujours instructifs et surtout très à propos. Cette personne à un don pour résumer en quelques mots et par analogie, une situation où la majorité se perd comme dans un labyrinthe.

« Actuellement, le degré de transparence de l'administration de Ste-Adèle me semble comparable à celui de l'eau que l'on y consomme, si j'en juge par la dernière assemblée du Conseil municipal. Vous avez bien raison, M. Bérard, les vrais responsables du chaos actuel ne sont pas ceux qui le dénoncent. C'est bien beau "d'aller de l'avant”, madame la mairesse, mais... c'est exactement ce qu'un chauffard complètement ivre se dit lorsqu'il heurte un piéton... Aller de l'avant c'est apporter de l'aide, réparer les dégâts, respecter les victimes et assumer courageusement ses responsabilités. À Ste-Adèle on engage des avocats pour poursuivre le piéton et on fait un chèque au responsable de l'accident...»


Que pouvons-nous ajouter à un tel commentaire?

14 commentaires:

Anonyme a dit...

Soyez zen.

Anonyme a dit...

Un cancer ne se guérit pas en enlevant seulement deux cellules.

Pourquoi vouloir rester au pouvoir, si vous avez à coeur votre ville ainsi que les citoyens le geste le plus courageux et surtout normale dans les circonstances serait de démissionner et de permettre un grand ménage.

Anonyme a dit...

Soyez zen...je me rappelle de cette demande des conseillers lors de la dernière assemblée du Conseil municipal...soyez zen avec nous....
Bof....c'est trop tard, puisque depuis, même les moines bouddhistes de Birmanie manifestent dans les rues contre la dictature du gouvernement.
Courageux exemple.

Benoit a dit...

Je suis toujours surpris de voir des gens qui votent en faveur de conseillers en place pour diriger notre ville.

Anonyme a dit...

FR

Si nous retournons en arriere Benoit,Cardinal et son équipe nous paraissaient les meilleurs pour diriger,hélas l'équipe n'a pas dirigé mais plutot ils se sont fait diriger.

La prochaine équipe sera-t-elle a la hauteur? J'espere que ceux qui sont en place n'auront pas le culot de se représenter.

Sans oublier qu'ils y a des malins qui s'approchent et qu'ils peuvent etre pire.

Anonyme a dit...

l'équipe n'a pas dirigé mais plutot ils se sont fait diriger.

par qui ?

Anonyme a dit...

FR

Dirigé par le DG principalement,les promoteurs immobiliers,la chambre de commerce.

En fait les DG dirigent les petites villes,le conseil de ville devrait normallement etre au courrant de ce que fait son DG.

Lors des assemblées des officiers c'est le moment d'avoir des comptes rendus et questionner sur tout y compris les poursuites qui souvent sont causes perdues.

Si nos dirigeants avaient dirigé nous n'en serions pas dans ce marasme,alors dirigé par qui?

La vraie réponse pourrait venir de nos élus,si on organisait un 5 a 7 citoyens et conseillers question de bavarder tranquillement au début et poser des questions au fil de la soirée ce serait zenial.

Benoit a dit...

Tout ce dont nos élus ont vraiment besoins c'est uniquement un peu de formation de la petite université...

http://www.lapetiteuniversite.com/

N'oubliez surtout pas qu'une personne intelligente peut être innocente, mais que malheureusement pour nos élus l'inverse est impossible.

johanne a dit...

ah non pas descoteaux svp on merite mieux

sava a dit...

tiens un come back de jojo ! ton maire est parti tu peux maintenent aller sur internet.

Anonyme a dit...

Bonjour,

Faite moi pas rire avec votre petite université. Les conseillers en place n'ont pas besoin d'aller à la petite université ! Ce n'est pas un pré-requis pour devenir un bon politicien.

En principe , le politicien municipal , donne une commande à ses fonctionnaires sur les orientations du conseil de ville . Les fonctionnaires, sont les personnes qualifiées dans les spécialités resectives soit admin. urbanisme, loisirs, droits,police etc..... On ne demande pas à nos politiciens d'être spécialiste de tout ces domaines. Par contre, le politicien doit être à l'écoute du citoyen afin d'ajuster le tir au besoin en ayant une excellente communication avec le directeur général qui par la suite envoie ces commandes à ces directeurs.

Bref, voici les qualités qu'un politiciens doit avoir soit : l'écoute, leadership, transparence, intégrité et une VISION du développement. En ce moment , à Sainte-Adèle , aucun politicien municipal n'a ces qualités requises afin de bien gérer la destinée de notre ville.

JP a dit...

Pour ceux qui n'auraient pas remarqué. Faites un tour sur le site lapetiteuniversite.com
Étrangement, on y présente le projet Delacroix.

Puis allez sur Delacroix Ste-Adèle sur le menu en bas. Kossé ca fait la?

Oh! Sur qui sommes nous, on peut voir que la présidente (rectrice?) de la petite université est Diane Sabourin.

Et sur Conférencier (au singulier) Guy Parré. Le fantastisque et humble Guy Paré...

"probablement le meilleur conférencier actuel du Québec*! "

"Guy Paré,
dans une classe à part!

L'équipe de La Petite Université
est fière de compter parmi ses
membres un orateur et un expert
tel que Guy Paré.

Un négociateur et conférencier
de classe internationale qui tient
à transmettre les outils de succès
qu'il a lui-même mis à profit au
cours d'une longue et brillante carrière
l'ayant amené à générer des chiffres
d'affaires annuels de plus de 100M$
et à gérer plus de 2000 employés
au Canada, aux États-Unis, en
France et dans les Caraïbes, ainsi
que construire plus de 4,000 unités
immobilières. "



Le site est certifié "Attitude Client". C'est pas n'importe quoi!

André Bérard a dit...

Elle est vraiment très petite cette université! Avec une telle collection de «winners», on se demande comment il se fait que le projet Delacroix tire de l'aile à ce point. Le «prometteur» aurait-il séché ses propres cours?

Anonyme a dit...

http://www.cyberpresse.ca/article/20071009/CPACTUALITES/71009145/6488/CPACTUALITES

tràs interessant