«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

27 septembre 2007

Exposition automnale des artistes-peintres de Sainte-Adèle

À Sainte-Adèle, il n'y a pas que les comédiens de vaudeville qui se produisent à guichet fermé à l'Hôtel de Ville, le théâtre de boulevard de la 117. Il y a aussi des artistes-peintres. Ils sont même regroupés au sein d'une association. Y a même ma copine qui en fait partie ainsi que trois autres fidèles lecteurs de ce carnet, soit : Jean-Pierre St-Germain, Michel Hébert et Micheline Dupras. Alors, pour nous changer de la triste comédie adéloise, et pour nous rappeler, comme le souligne Luc Millette dans son dernier billet, qu'il y a aussi du positif à Sainte-Adèle:

L’association des artistes-peintres de Sainte-Adèle tiendra son exposition automnale à l’Hôtel le Chantecler à Sainte-Adèle, les 6, 7 et 8 octobre prochains. Plus de 300 artistes exposeront leurs œuvres durant ce long week-end de l’Action de grâce.

Horaire :

Samedi le 6 octobre de 11 h à 19 h.
Dimanche le 7 octobre de 10 h à 19 h.
Lundi le 8 octobre de 11 h à 16 h.

Une belle occasion pour nous serrer la pince (ou la vis!).

La petite chapelle de Sainte-Adèle, toile de Yvon Coursol, membre de l'association des artistes-peintres de Sainte-Adèle

8 commentaires:

Véromania a dit...

J'imagine que Dominique va exposer?

André Bérard a dit...

@ Véromania

Dominique va effectivement exposer ses toiles, dont la toute dernière, intitulée la Fable.

Pierrot a dit...

André,
Grand merci pour la publicité gratuite!
Venez voir des gens positifs qui s'émerveillent à leur façon de la beauté qui nous entoure.

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

@ Pierrot

Ce sera un plaisir d'admirer vos nouvelles œuvres et de discuter autrement qu'en ligne! ;-)

Zoreilles a dit...

L'art, comme la musique et l'humour d'ailleurs, est un formidable lubrifiant social...

Et quand vous parlez de la 117, je me sens personnellement interpelée et invitée!

OMO-ERECTUS a dit...

Bien cher Bérard!

Une petite pause obligée m'a bien involontairement éloignée de votre carnet et du mien. En appuyant sur la touche "scroll down" de mon clavier dans Blogue-Note, j'ai constaté avec stupéfaction tous ces hauts et ces bas de la vie à Ste-Adèle!

Pour ma part, je retrouve avec beaucoup de joie votre carnet, avec pour porte d'entrée ce petit mot sur l'exposition au Chanteclair.

Je note et, contrairement à notre dernier r-v manqué, je m'éfforcerai d'aller y faire un petit tour. Qui sait, je pourrais amener ma famille d'Erectus bruncher par la même occasion.

Oeufs brouillés, bacon, tites patates, crêpes, fesse(!) de boeuf, saumon fumé, crevettes pas décortiquées et plein d'autre saloperies que j'adore!

André Bérard a dit...

@ Omo-Erectus



Vous me manquiez ainsi qu'à beaucoup d'autres lecteurs de ce carnet qui se plaignaient de votre absence. Dans l'intervalle, une de vos congénères s'est jointe au groupe. Vous la reconnaitrez sans doute à ses sujets qui doivent composer votre ordinaire. ;-)

Lors du dernier rendez-vous manqué, j’ai en effet cherché en vain l’apparition de votre silhouette reconnaissable entre toutes. Lors de votre prochain passage, nous pourrions tenter de réunir nos clans et faire un sort à toutes sortes de saloperies, dans une grotte de la ville. ;-)

Ma Plume a dit...

Merci André de nous rappeler que
Sainte-Adèle c'est aussi tout une palette de couleurs, comme celles qui éclairent ses magnifiques forêts en ce moment. Ce sera une joie de contempler les oeuvres de nos artistes :o)