«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

13 octobre 2007

Chambre de commerce de Sainte-Adèle

On veut votre bien, et nous l’aurons!

Dans le journal la Vallée, un papier d’Éric Nicol sur le nouveau plan de financement de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle, relance le débat concernant cette initiative conjointe de la Chambre de commerce et de la Ville de Sainte-Adèle. Selon les termes du projet, toutes les entreprises de Sainte-Adèle devront désormais payer une cotisation à notre «dynamique» chambre de commerce par le biais de l’appareil administratif de la Ville dès 2008.

Lorsque le membership volontaire d’une chambre de commerce ne suffit pas à assurer sa viabilité, il y a là un message clair et sans ambiguïté. Imposer une cotisation n’est-il pas un accroc à l’un des principes fondamentaux de la démocratie? Si le plan d’action de la chambre de commerce ne convient pas à certains commerçants adélois ni à une masse de citoyens, que les responsables cessent de travailler à contre-courant et qu’ils se remettent simplement au travail. Ça s’appelle une remise en question, vous connaissez?

Les commerçants adélois devront-ils se battre pour le droit à la libre adhésion à un organisme? À Sainte-Adèle, tout est possible. Ceux dont les affaires ne tournent pas rond, jouiront-ils des mêmes avantages que la chambre de commerce? Pourront-ils, eux aussi, financer les misères de leurs entreprises en utilisant le même mécanisme administratif ? Ce projet de copinage entre la Ville et la Chambre de commerce est le résultat d’un lobbying qui s’exerce depuis trop longtemps entre certains commerçants «pesants» et certains «zélus» conciliants.

Tiens, je lance une idée : si nous mettions sur pied une «chambre citoyenne», dont le plan d’action se résumerait à défendre les intérêts des citoyens et à établir un équilibre entre le commerce et la vie citoyenne. Cette «chambre citoyenne» pourrait, elle aussi, exercer un lobbying auprès de la municipalité sur des dossiers importants comme celui de la commercialisation du centre-ville. Si nous demandions ensuite aux «zélus» de permettre son financement par le biais du compte de taxe de la Ville. Puisque l'objectif serait de défendre les intérêts citoyens, la demande ne serait-elle pas justifiée? Ridicule, dites-vous? C’est pourtant exactement ce que s’apprête à faire votre chambre de commerce avec la bénédiction de la Ville.

S’il y a des opposants à ce projet de cotisation obligatoire de la CCSA au sein du nouveau conseil libre de Sainte-Adèle, voilà une belle occasion de se lever et d’imposer un moratoire.

Le lobbying des promoteurs et des chambres de commerce auprès des municipalités est un phénomène connu. Les élus se doivent d’exercer leur droit de réserve concernant toutes associations pouvant les mettre dans une situation d’apparences de conflits d’intérêts, ou favorisant les intérêts d’un groupe en particulier. L’appareil administratif d’une ville ne devrait jamais servir les intérêts d’une chambre de commerce. Ça va mal au 100, rue Morin? Que la chambre de commerce se débrouille autrement que par le recours à un financement obtenu par la force!

Les projets qui n’obtiennent pas l’approbation de l’ensemble d’une communauté ne provoquent que dissension, insatisfaction et morosité.

20 commentaires:

Anonyme a dit...

Posez-vous la question suivante : EST-CE QUE NOTRE CHAMBRE DE COMMERCE NOUS REPRÉSENTE BIEN SUR LA SCÈNE RÉGIONALE ET SOMMES NOUS SATISFAIT DU DYNAMISME DE CELLE-CI ?

Malheureusement , la réponse NON ! Pendant que la cdc de St-Sauveur , Ste-Agathe et Tremblant recoivent des prix et honneurs partout au Québec , la chambre de commerce de Sainte-Adèle regarde passer la parade.

Dpuis au moins 5 ans , la cdc Sainte-Adèle fait du sur place au niveau des projets initié par celle-ci , rien de concret pour ammener une activité économique de premier plan à Sainte-Adèle. La cdc est toujours en réaction au lieu d'être en action comme l'ensemble des cdc de la région.

De plus , la ville de Sainte-Adèle offre une généreuse subvention pour payer le salaire de la directrice générale.

Les membres du conseil d'administration travail pour les petits intérêts propre à chacun de leur commerce. Mis à part le gros party de la nuit adéloise et les déjeuners-causeries , la cdc Sainte-Adèle demeure très silencieuse le reste de l'année. Depuis un fort moment , il n'y a pas une réalisation significative afin d'amener des touristes , des nouveaux résidants et de nouveaux commerces à Sainte-Adèle.

C'est désolant, mais il n'y a aucun DYNAMISME dans cette organisme. La direction générale ainsi que le conseil d'administration de la cdc ressemble a un centre de soins paliatifs , c'est-à dire que je souhaite que la ville débranche le respirateur artificielle de la cdc pour qu'elle repose en paix. À quoi bon une cdc qui dort au gaz avec l'argent de nos taxes. Que la cdc soit là ou pas , il n'y a rien qui se passe de leur côté anyway !

J'imagine que notre cdc doit être terriblement gênée lorsqu'elle rencontre les cdc de la région et qu'ils font le bilan de leurs réalisations. Madame Bergeron et M. Jasmin leurs parlent des déjeuners-causeries.....heuu ...... de leurs gros party nuit adéloise ...heu...
de leurs dynamise et à part cela RIEN !

Après le grand ménage à la ville (qui n'est pas encore fini) , il est temps de faire un ménage à la chambre de commerc !!!!

thesam a dit...

@ anonyme.

Je suis en parfait accord avec vous. Bravo et encore bravo pour votre commentaire.

Pour faire suite une chambre de commerce a pour mandat d'aider les micro PME, de dire au membres et citoyens d'acheter dans la municipalité même afin d'aider au maximum l'économie municipale et commercial.

Aller faire juste un tour chez notre président de cette chambre a couché, CHEZ IGA, sur l'une de ces vitrines, ont peut y voir un étiquette du travail fait d'un commerçant de la ville de Blainville, et un autre, sur le terre pleins avant ( aménagement ) ont peut y voir une affiche d'un commerçant de la ville de Mont-Tremblant qui a exécuté les fameux travaux.


Et bien voilà ce que représente notre cdc de Ste-Adèle, et la je ne parle pas du rôle de cette cdc vis a vis Attitude Nord, Cardinal avec sa photo chez IGA et bien d'autre.

C'est ça Ste-Adèle malheureusement.
Si tu n'est pas big, tu est rien a leur yeux.

Quel tristesse

Anonyme a dit...

M. Thesam , votre commentaire me rejoint énormément sur votre point de vue de notre cdc. C'est bien évident que c'est une petite clic qui contrôle la cdc Sainte-Adèle. Le scandale dans tout cela est le fait d'obliger les commerce à payer une cotisation à la cdc. Quest-ce que les commerces vont obtenir en retour de cette cotisation ? Bien oui la cdc a préparé une belle réponse.

Chère commerce , avec votre cotisation voici les privilèges que vous avez droit : 1)vous avez un commerce pour vous parrainer (ben oui IGA va parrainer un commerce de multimédia WOW ils vont avoir du plaisir a discuter du prix des pommes chez IGA....) 2)vous allez avoir une visibilité sur le site web de la cdc (WOW , il y a environ 20 visiteurs par année sur ce site .... et les visites sont des membres du CA de la cdc.) 3)Vous aurez un tarifs réduits sur l'achat des déjeuners causeries de la cdc. 4) ...et si vous êtes chanceux et gentils durant l'année , vous pourriez gagner un magnifique trophé à la nuit adéloise et obtenir une belle photo dans le journal des PDH avec le maire ou la mairesse. 5)et encore plus de privilèges si tu es dans la CLIC !!

Sérieusement, si je veux avoir un commerce à Sainte-Adèle la dernière porte où je veux cogner est bien la porte de la cdc Sainte-Adèle. Donc si je suis allumer pour le moindrement , je vais aller établir mon commerce à Sainte-Sauveur afin d'avoir accès à la clientèle de la MRC et en plus les touristes, congrèsiste , et autres qui vont dans StSauveur et les environs. De plus je suis certain d'obtenir de VRAIS privilèges de la part de la chambre de commerce de St-Sauveur. Cette dernière à fait ces preuves. On ne peut en dire autant de la cdc de Sainte-Adèle.

Comme j'ai dit dans le premier message, à part un salaire de directrice générale , un gros Party Nuit Adéloise et un plan d'action de la cdc qui a été diffusé dans le journal PDH ( ce plan d'action est toujours sur papier et malheureusement pas dans les faits) qu'est-ce que le commerce qui cotise bénéficie dans toute cette histoire !

Il serait souhaitable qu'un membre de la CdC Sainte-Adèle communique sur ce blog les privilèges ainsi que les futures réalisations de la cdc ..... je commence a être gêner d'être résidant de Sainte-Adèle après toutes les déboires et scandales de la ville ainsi que le coma profond qui a frappé de plein fouet notre belle Chambre de Commerce de Sainte-Adèle.

En passant belle chambre de commerce , à quand la journée de festivités pour souligner votre RÉEL apport économique,touristique et la visibilité de notre ville. Depuis dix ans , c'est tout de même pas loin de 500 000$ de contribution de la ville ( NOS TAXES )qui ont servis à payer vos gros Party et ainsi de suite...

Un citoyen qui demande un débranchement de votre respirateurs artificiel. Que votre âme repose en paix (RIP)

jasmin a dit...

les propos de veilleux-berard son de plus en plus exact concernant la mort de notre si belle ville.

m. net continué votre bon travail.

Eric Robert a dit...

Est-ce en vertu de la section V sur les Sociétés de développement commercial du Code municipal que Sainte-Adèle fera de la chambre de commerce une telle société imposant ainsi une contribution obligatoire à tous les commerces de la municipalité?

Anonyme a dit...

Monsieur Eric Robert , est-ce possible d'expliquer aux citoyens ordinaire qui payent des taxes ordinaires ce que vous voulez dire par votre section V du machin truc etc...... J'ai un peu de misère à comprendre l'orientation de votre opinion.

Merci d'avance de bien vouloir m'éclairer !!!

Eric Robert a dit...

@anonyme

Il existe dans le code municipal du Québec, un article permettant à une municipalité de mettre sur pieds une société de développement pour assurer le développement commercial de son territoire ou une portion de celui-ci. Dès qu'une telle société existe tous les commerces sont obligés d'y adhérer par le paiement d'une cotisation prélevée par la municipalité elle-même.

Je voulais savoir si c'était sur la base de cet article du code municipal que Sainte-Adèle donnerait le mandat du développement commercial de la Ville à la chambre de commerce et ainsi rendre obligatoire l'adhésion à cette chambre.

Pierre Leblanc a dit...

100 rue Morin.Qui est le proprio de la battisse? Renseignez vous,
vous allez avoir une petite surprise.

Anonyme a dit...

Je crois que le code municipal ne s'applique pas à Ste-Adèle c'est plutôt la Loi des cités et villes
peut-être y a-t-il un article similaire?

Dans un autre ordre d'idée est-ce que tous les membres de C.C.D.C. de Ste-Adèle ont tous des commerces ou entreprises? Si oui quelle est l'entreprise de M. Bosco
quelqu'un le sait-il?

L'oeil anonyme

André Bérard a dit...

@ Éric Robert

C’est une bonne piste. Toutefois, le problème reste entier, puisque l'anémie et le manque de vision de notre chambre de commerce seront imposés à ceux qui n'en veulent pas. Parfois, la bonne volonté est insuffisante. Je persiste à dire que certains commerçants «pesants» à Sainte-Adèle tirent les ficelles. Comment peut-on financer à même un compte de taxe un organisme qui n'a pas su démontrer sa capacité à promouvoir des projets prometteurs pour la Ville? L'argent n'est pas le problème ici. C'est le manque de grosses pointures et de visionnaires. Je souhaite qu'avec tous ces nouveaux dollars, les «chambreurs de commerce» adélois puissent s'offrir des lunettes pour corriger leur myopie. Certaines menaces de poursuite m'interdisent de parler d'un certain promoteur adélois qui a ses «quartiers» à la chambre de commerce. Mme Bergeron a-t-elle le jugement nécessaire pour occuper ce poste? J'ose le croire. Seulement, elle devrait réfléchir à deux fois avant de s'associer avec n'importe qui. Je lui lance une invitation: je suis prêt à la rencontrer afin de lui présenter un dossier qui pourrait l'intéresser concernant un de ses membres. Que des faits, pas de rumeurs, des faits avec des preuves à l'appui.

Une chambre de commerce n'est qu'un outil de promotion et de marketing au service des intérêts commerciaux. Ce qui est bon pour les commerçants ne l'est pas nécessairement pour la ville. Lorsqu’un commerçant s’enrichit, il arrive parfois que la ville qui l’accueille s’appauvrisse. Elle s’appauvrit de son histoire, de son patrimoine naturel et bâti et de son mode de vie. Ce n’est pas le rôle de la chambre de commerce de définir l’identité de notre ville. Son rôle est plutôt de s’y adapter.

Qu’en pensez-vous?

André Bérard a dit...

@ Pierre Leblanc

Si vous avez l'information, je vous invite à la partager avec nous. Allez! ;-)

Anonyme a dit...

quelqu'un peut-il me répondre est-ce que M.Bosco a un commerce à Ste-Adèle?




L'oeil anonyme

thesam a dit...

@ pierre leblanc.

A la famille Boyer de construction Trétris?? En tout cas c'est ce qu'ont m'avait déjà dit.

alainsteadele a dit...

Vous avez bien raison André,Les réalisations de la cdc sont lamentables.
Ex..Le Chanteclerc.Fermé la moitié de l'année, plus de ski a la montagne 1.
Si il n'y avait pas le cinéma le village serait completement désert.
C'est ou la promotion de la cdc ?.Il ne suffit pas d'avoir un site internet et d'attendre que cela arrive.
J'ai l'impression qu'ils se font juste un peut de publicité pour eux avec nos taxes.
Peut-on avoir les états financiers de la chambre pour savoir ou vont nos taxes ?.Peut-on les publier?
Je me demande bien pouquoi ils veulent taxer les travailleurs autonomes et les travailleurs a domiciles,.Quels rapports avec la cdc?.Un autre palier de taxation?.
Ce n'est pas trop le 115$ qui me fatigue,c'est quoi qu'ils vont faire avec.Peut-être un deuxieme souper.Ils ne font rien entre les repas a part la sieste...
Beaucoup de personnes travaillent a leurs domiciles. C'est quoi la blague?.
Je suis furieux, ou est la démocratie et notre libre arbitre?.
Alain

Anonyme a dit...

Messieurs dames , Il est très simple le problème de la chambre de commerce de Sainte-Adèle.

Premièrement , la directrice générale se contente de travailler 32 heures par semaines du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00, environ 32 heures par semaine. Si l'on compare avec ses collègues de St-Sauveur et Ste-Agathe , ces derniers représente bien leurs CDC les soirs et fin de semaines dans des réunions,salons et autres évenements sans compter les heures de travail. Vous n'avez qu'à voir les apparitions de ces derniers dans les journaux locaux contrairement à l'implication de Madame Marcelle Bergeron. Bon , je crois que l'implication à Sainte-Adèle de notre directrice générale est pitoyable.

Est-ce que Mme Bergeron a eu des évaluations de rendements dans les dernières années. Je ne crois pas. Avec les réalisations de la CDC de Sainte-Adèle je donnerais une note de 35% à Mme Bergeron et ce pour sa grande ponctualité au bureau sur les heures de bureaux.

Voici les rares fois que M. Jasmin ainsi que Mme Bergeron ont eu une couverture médatique importante :

1) Couverture dans le journal PDH payé par nos taxes de la Soirée Adéloise. Bref un gros Party payé par les 10 000 citoyens de Sainte-Adèle.

2)L'annonce du maire Cardinal concernant le pôle Grignon centre-ville pour un développement économique. La cdc avait l'ère de vrai suiveux encore une fois à la remorque de l'administration de la ville de Sainte-Adèle. L'initiative était de la ville et au moins la CDC a eu le reflexe de se présenter pour la prise de photo médiatique.

3)Publicité payé dans le journal PDH en début 2007 pour informer la population du plan d'action triennal préparé par une firme privé et payé par nos taxes. D'ailleurs, aucune action concrète de ce merveilleux plan d'action n'a été encore réalisé à ce jour. (On peut ben avoir une ville fantôme) Est-ce possible qu'un citoyen appel à la CDC lundi matin pour reveiller Mme Bergeron.De plus cette étude a été faite par une firme privé , est-ce que la directrice générale est si occupée avec tout ses dossiers fantômes ? Si notre propre CDC n'ait pas en mesure de déterminer ses propres objectifs , ses propres orientations ainsi que ses axes de développement en ayant recours à une firme pour leur dictée un plan d'action, maudit que nous sommes dans le trouble avec Jasmin Président et Bergeron DG. C'est la première fois que je constate qu'un DG et un Président manque autant d'outils , de connaissance et de leadership pour rédiger un plan d'action d'une CDC d'une ville de 10 0000 habitants. Mon Dieu c'est toujours pas le plan d'action de la ville de Montréal !!!

Tout de même , je veux partager avec vous un point positif de notre CDC. Ils ont fait une annonce dans le journal PDH que la ville de Sainte-Adèle en partenariat avec la cdc vont demander aux commerces de décorés la ville pour le temps des fêtes !!! Mon dieu, je ne peut pas croire que nous avons payé des conseillers municipaux ainsi qu'une directrice générale de la CDC pour soumettre une idée aussi révolutionnaire. Franchement , je croyais que ce projet de décorations de commerce était le fruit du travail d'une classe de MATERNELLE de l'école St-Joseph! Mais non ce sont les hauts dirigeants de notre superbe ville qui ont eu plusieurs réunions à nos frais pour ce démarquer des autres chambre de commerce de la régions.Je vous annonce en primeur que la Chambre de Commerce sera en nomination cette année pour la Chambre de commerce par excellence au Québec !!!!

Je crois que je vais arrêter là car je vais faire monter ma pression !!

André Bérard a dit...

J'ai déjà, à une époque, été membre de la CCSA. J'ai participé à un souper qui m'a confirmé que ce genre d'événements ne fait que réunir des commerçants qui sont là dans l'unique but de passer leurs cartes d'affaires et de récolter des contrats. On se donne aussi beaucoup de tapes dans le dos, on se félicite et l’on se donne des prix. Jusque-là, pas de problème, car j'ai le choix d'être membre ou non. Inutile de vous dire que je n'ai pas renouvellé mon «abonnement.»

Avec le projet de financement, ce choix disparaîtra. C'est à mon avis inacceptable, même s'il est légal d'instaurer un tel mécanisme de perception obligatoire. Le postulat de base de la CCSA est faussé au départ: «notre plan d'action est bon, vous devez donc tous le financer.» C'est à mon avis une logique douteuse qui doit être remise en question. Affirmer une chose ne lui donne pas d'emblée une validité.

J’ai rencontré beaucoup de commerçants qui fustigent contre la CCSA. Certains sont carrément opposés au projet de commercialisation du centre-ville.

La Ville devrait pour une fois faire preuve de vision et revoir sa position concernant le financement de la chambre de commerce. La transparence dont les conseillers se réclament devrait les inciter à la prudence. Ont-ils consulté TOUS les commerçants de la ville? J’en doute. J’ai personnellement rencontré bon nombre de ces derniers qui sont contre cette idée. Le conseil en place devrait, pour l’instant, se contenter de gérer les intérêts supérieurs de la Ville et non ceux de la chambre de commerce, car les deux ne sont pas reliés, contrairement à ce que l’on prétend.

Il faut remettre de l’ordre avant de penser à long terme. Je le répète, l’identité d’une ville ne doit pas être définie par les commerçants et les promoteurs. C’est eux qui doivent s’adapter.

Anonyme a dit...

Pauvre commercants de sainte-Adèle, qui vont être obligés de payer une cotisation pour la chambre de commerce.

On voudraient bien avoir le beurre, l'assiette au beurre pis le cul de la fermière. Mais on veut pas payer en plus.

On veut avoir la business pis le fric de Saint-Sauveur, mais de la à payer pour la chambre de commerce...Ben non quand même, on aime ben mieux chialer, comme d'habitude.

Ben oui, tout le monde oubli le dire, mais ça fait un bout de temps que les commerces de St-So payent pour leur active et efficace Chambre de commerce.

La Chambre de commerce de Sainte-Adèle est cheapette, pis la seule chose qu'elle est capable de faire c'est des gros party de masturbation. On est tous ben d'accords la dessus. Mais si elle avait autant de fric que celle de Saint-Sauveur elle pourrait sûrement faire de grande chose.

Pis en plus me semble que les commercants, ils ont toujours le droit de voter. Sont pas tous des cons, dans gagne il doit bien en avoir un ou deux capable de remplacer Monsieur IGA, non? Fuck! Vous allez peut-être être obligé de payer une petite cotisation (même pas un 1% de vos profits) mais vous aurez le droit de voter pis crisser le président dehors.

Arrêtez de chialer pis prenez vous en mains, pour une fois!

Anonyme a dit...

Monsieur Anonyme 2 ,

Il ne faut pas mêler les choses. À St-Sauveur, les dirigeants de la cdc ont beaucoup d'initiative et du leadership pour aller chercher des partenaires dans toutes leurs activités contrairement à Sainte-Adèle ou notre cdc travail seul dans son petit coin et croyez moi ca fait l'affaire de la petite
clic qui gère tout. À St-Sauveur les bonnes personnes sont en place pour faire fonctionner leur grosse machine qui a tout de même été reconnue à l'échelle provincial.

Avec votre histoire que les commercants veulent le beurre l'assiette etc.. vous êtes totalement dans le champs. Si la cdc oblige ses commercants à cotiser c'est parcequ'il n'y a pas plus de 50% des commerces qui cotisent volontairements.

Si notre cdc n'est pas capable fonctionner et performer avec les gens en place , svp faire un ménage comme à la ville de Sainte-Adèle. Si le problème est plus profond , pourquoi ne pas se joindre à la cdc de St-Sauveur pour unir notre force. St-Sauveur sait faire les choses et depuis 7 ou 8 ans la cdc Sainte-Adèle est très dispendieuse pour les citoyens de Sainte-Adèle et elle n'a pas été capable de ce démarquer depuis un long moment!


Quand vous dite que si la cdc Sainte-Adèle avait le fric de St-Sauveur! Monsieur, le problème n'est pas l'argent à Sainte-Adèle comme nous le laisse croire Mme Bergeron. Le problème est plutôt sur la propre chaise de cette dernière. Aucun leadership et initiative. Aucune créativité pour se démarquer. Donc le problème est surtout d'ordre de ressource humaine.

Voila a dit...

Chambre de commerce de Sainte-Adèle=Ville de Sainte-Adèle=Parc La Rolland=Murales=CLD=MRC=Cosanguin

Anonyme a dit...

Ok, en ce qui me concerne je me fout royalement de la Chambre de Commerce. Tant mieux pour les commercants de Saint-Sauveur tant pis pour ceux Ste-Adèle. Mais au moins qu'ils arrêtent de chialer, s'ils veulent pas participer pis payer. Vous voulez rester une gagne de médiocre, c'est votre choix. Mais effectivement, je suis bien d'accord pour qu'on arrête de subventionner votre Chambre de commerce. Ca me fait plaisir de magasiner a St-Sauveur.