«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

15 janvier 2009

Mensonge par omission ?

En décembre dernier, nous apprenions que la Ville de Sainte-Adèle reconduisait pour une période de deux ans la subvention annuelle de 400 000 $ accordée à la corporation du parc d’affaires La Rolland (CPAR). Plusieurs observateurs sourcillent devant cette annonce pour le moins singulière. Car, faut-il le rappeler, les administrateurs du parc d’affaires déficitaire ont fait la démonstration de leur inaptitude en matière de gestion de parc d’affaires et de leur incapacité à s’associer à des éléments forts, préférant œuvrer en circuit fermé avec les résultats que l’on connaît? Confier 800 000 $ à une équipe dont la pauvreté du bilan lui aurait valu un congédiement sans sommation dans le secteur privé est-il un choix politiquement acceptable, particulièrement dans la situation économique actuelle?

John Butler, candidat au poste de conseiller municipal dans le district numéro 6 lors des élections partielles de février 2008, posait une question pertinente aux élus municipaux lors de cette rencontre :«possédez-vous les états financiers en bonne et due forme de la corporation du parc d’affaires La Rolland ?» John Butler, comme beaucoup d’autres citoyens, souhaitait simplement s’assurer que cette nouvelle injection de fonds publics était consentie à la lumière d’états financiers et de bilans conformes, puisque cet organisme vit sous perfusion depuis sa fondation. Oui, lui a-t-on répondu sans sourciller. Or, le rapport de diagnostic stratégique de la corporation du parc d’affaires La Rolland, réalisé par la firme Stramar et financé avec les deniers publics, nous dit le contraire: «Le rapport financier de 2006 n’a pas pu faire l’objet d’une vérification. De plus, la CPAR ne détient pas l’information et les pièces justificatives nécessaires à la préparation du rapport financier 2007 puisqu’une partie importante des documents serait encore en possession de la compagnie Citec/Sciparc Administration qui était responsable à l’époque de la gestion de l’immeuble et avec laquelle il y a actuellement un litige. Évidemment, puisqu’il est impossible d’obtenir une balance de vérification pour la fin de 2007, il est aussi impossible de préparer des états financiers intérimaires conformes. Considérant le manque d’information de qualité, nous n’avions pas d’autres choix que de réaliser une analyse financière plus théorique avec une concentration sur les états de revenus et dépenses prévisionnelles».

Le maire Descoteaux et son équipe injecteront donc 800 000 $ supplémentaires, vraisemblablement sans détenir de rapports financiers en règle et de surcroit à la même équipe qui a conduit ce parc à la faillite. Tout un changement !

Voilà la réponse à votre question M. Butler.

Vous pouvez lire une analyse du rapport Stramar que j’ai publié chez Accès ICI

14 commentaires:

Anonyme a dit...

Payé bande de gros cave resident

Anonyme a dit...

Je suis très surpris de ce que vous relevez dans ce billet. Les réponses fournies par nos dirigeants, sont habituellement, conçis et de rigueur absolue. Je suis certain que ces manquements seront corrigés avec diligence.
Alexandre Fecteau :o)

Anonyme a dit...

Selon l'édition de cette semaine du journal La Vallée, Descoteaux et sa gang font encore des analyses et des études avec la Rolland...

est-ce le fameux plan d'action

M. Trudel a dit...

Mais ou est le scandale

800000$ ce n’est rien seulement 80$ par habitant a vie, car n'oublions pas que ce montant ne sert uniquement qu'a payé les intérêts et les coûts d'opérations.

Nagui a dit...

Il est peut etre minuit moin cinq et durant ce temp-la pas un mot sur la vrai crise economique que subit nos restaurateur cafetiers, hoteliers et autres commerces
hotels ferme stationement des restaurants vides
pas un mot de personnes ni la chambre de commerce ni le commissaire touristique ni le journal local
si moi je peut conter le nombre de voitures devant les commerces vous aussi pouvez le faire
une reaction des intervenants est souhaitable
quand un hotel en plein centre ville loue ses chambres au mois et change sa vocation tranquilement d'hotel a maison de chambres c'est le debut de la fin

André Bérard a dit...

Je profite de l'occasion pour saluer nos amis du cabinet d'avocats Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert et associés qui visitent ce site en tapant les mots-clés «André Bérard blogue». Ce cabinet d'avocats réalise des mandats pour la Ville de Sainte-Adèle.

Anonyme a dit...

Le maire Descoteaux et son équipe injecteront donc 800 000 $ supplémentaires dans la roland?
c'est comme meme pas croyable savez vous qu'avec cet argent on pourait reduire les taxes municipale ou encourager l'industrie du tourisme ou ameliorer la ville au lieu de la jeter encore par la fenetre il doit y avoir quelquechose qu'on a pas compris c'est impossible

Eric a dit...

D'une usine d'hydrogène à un Centre de la Petite Enfance c'est pour vous montrer comment les administrateurs de la Rolland sont à court d'idées structurantes pour la région.

Anonyme a dit...

ou instaler un cirque a la roland ca sera une bonne idee et probablement plus rentable

Anonyme a dit...

Un cirque, quelle bonne idée, on a déjà les clowns à Sainte-Adèle :-)

Dominique Beauregard

Anonyme a dit...

on a déjà les clowns à Sainte-Adèle et l'elephant
(l'elephant blanc)
et les singes

Pierre Jodoin a dit...

Voici les commentaires d'André Duchesne dans la Presse du 21 janvier 2009:

«Dès l'investiture de Barack Obama, l'ancien site web de la Maison-Blanche a été déconnecté pour faire place à une nouvelle version: WhyteHouse.gov. Dans la foulée de la campagne démocrate, le site dit vouloir placer les concitoyens au coeur des préoccupations du nouveau gouvernement et promet de mettre l'accent sur trois priorités: la communication, la transparence et la participation. On promet d'y mettre en ligne les projets de textes législatifs afin de recueillir les commentaires des internautes. Le site est aussi doté d'un blogue.»

Comme à Sainte-Adèle ...

Anonyme a dit...

"...quand un hotel en plein centre ville loue ses chambres au mois et change sa vocation tranquilement d'hotel a maison de chambres c'est le debut de la fin"

La fermeture des 2 centres de ski dans le village ont un surement un important impact sur la demande pour les chambres d'hotel.

Rappelons que nos admins n'ont pas fait aucun analyse sur l'impacte qu'aura la feremture des pentes 40/80 et Chantecler montagne 1. Il sembles qu'ils étaient trop occupé avec les plans et campagnes de propagande pour notre nouvelle centre-ville.

J'imagine que la crise économique pourra mem favoriser nos (petits) centres de ski, versus les Tremblants de ce monde qui deviennent de plus en plus trop cher pour la majorité des amateurs du ski.

- Gaston

Pierre Jodoin a dit...

Au lieu de WhyteHouse.gov on devrait lire WhiteHouse.gov

Désolé.