«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

20 mai 2009

Tribune libre

J'ai le plaisir de publier, à sa demande, ce commentaire de Luc Millette, l'auteur du défunt blogue carnet d'un Adélois.

«On apprenait dernièrement que le nouveau CHSLD de Sainte-Adèle se nommerait CHSLD des Hauteurs. On aurait pu faire pire comme manque d'originalité, CHSLD des Pays-d'en-Haut, CHSLD des Sommets ou encore CHSLD des Grignon. Une simple recherche sur Google nous permet de constater que l'adjectif "des hauteurs" a déjà été utilisé à toutes les sauces, dans plusieurs endroits du Québec. Pourquoi avoir choisi ce nom? Apparemment parce "qu'il existe une route qui lie la municipalité de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson à celle de Sainte-Adèle et qui porte le nom de «chemin des Hauteurs»" Wow, fallait y penser, cogiter plusieurs heures et chercher dans l'histoire profonde de la région pour trouver un tel nom. Le plus drôle, c'est que l'administration du CSSS des Pays-d'en-Haut avait pris la peine de publier un concours invitant la population à participer pour trouver ce fameux nom. Il faut croire que la quarantaine de propositions n'étaient pas au goût des cinq membres d'un obscur comité, qui a plutôt choisi de prendre le nom proposé par une personne de l'interne. Il aurait été intéressant, à mon avis, de connaître ces propositions et surtout de pouvoir donner notre avis ou préférence. Mais comme il est coutume semble-t-il dans notre région, l'élite s'est encore une fois gardé ce privilège.»

Luc Millette
Sainte-Adèle

5 commentaires:

South a dit...

Raison qui a motiver ce choix...
Sur le nouveau site, l’édifice est en hauteur et surplombe les autres constructions et commerces qui l’entourent.
Faut être infantiliser pour avoir procéder à un tel choix, cela va bien avec l’idée d’envoyer des clowns dans les maisons de personnes âgées.
Nicole Desjardins

Pierre Lafontaine a dit...

Espérons que les clowns seront "à la hauteur"...

Pierrot a dit...

On va pouvoir l'appeler le CHLDDH!
En passant, alors que l'industrie forestière du Québec est en difficulté, cette construction est faite de béton et de "2 X 4" en tôle! On aurait peut-être pu utiliser du bois!
Quant aux clowns, c'aurait pu être pire, on aurait pu utiliser des politiciens!
Jean-Pierre St-Germain

Zoreilles a dit...

Il faut que je vous le dise... Le commentaire de Pierre L est vraiment délicieux. Suave même. J'en oublie ce que je voulais écrire en réaction au billet!

Guy Vandal a dit...

Mais comme il est coutume semble-t-il dans notre région, l'élite s'est encore une fois gardé ce privilège.

L'élite dans votre région, elle mériterait un ostie de bon coup de pied au cul.

Excusez l'expression...