«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

03 octobre 2006

Modération des commentaires

Les fidèles lecteurs de ce carnet ont certainement constaté que j’ai activé la fonction modération des commentaires de l’outil d’administration de Blogger. Certains crient à la censure. Ce n’en est pas. J’ai décidé de filtrer les commentaires depuis qu’une bande de « cyber vandales » se sont mis à abuser de l’anonymat, en copiant et collant des extraits de commentaires issus d’un autre carnet en me citant hors contexte et en reprenant des extraits de commentaires d’autres participants de bonne foi, souhaitant ainsi me discréditer dans l’affaire de La Rolland.

Il est manifeste que ce dossier suscite des réactions. Cependant lorsque l’on est réduit à utiliser ce genre de stratégie pour noyer le poisson, on nage en plein déshonneur. Je ne céderai pas devant une telle pratique. J’accepte tout commentaire qui s’oppose à mon opinion. J’exige seulement qu’il soit formulé avec un minimum d’intelligence et dans le respect du bon bon usage. De plus, je n’accepterai aucun commentaire qui comporte un lien menant à des sites pornographiques ou à des images de «madame toute nue » comme c’était le cas pour cette fameuse Johane qui se reconnaîtra.

Merci à tous

21 commentaires:

Pierrot a dit...

La modération a bien meilleur goût!
Personnellement je me désinteresse de plus en plus des blogues car les commentaires des anonymes sont de plus en plus stupides ou carrément à coté du sujet et ne servent souvent qu'à chialer contre tout ce qui bouge. De plus, très souvent, ils sont exprimés dans un français excécrable qui démontre le niveau d'éducation de ceux qui les écrivent.
C'est triste de devoir censurer certains commentaires mais je suis d'avis qu'il faut le faire.

Jean-Pierre St-Germain

Martine M a dit...

J'aimerais faire une suggestion à un utilisateur anonyme. Prenez le temps de vous relire. Même si j'avoue que vous nous priverez ainsi de certaines perles impayables. J'ai craqué pour musoler (empêcher les gens de parler les menerait-il à la mort) et enduire en erreur (je crois plutôt que c'est vous qui vous engluez tranquillement dans vos affirmations vides et gratuites).

C'est bien d'écrire et de communiquer mais c'est encore mieux de bien écrire. Si quelques fautes d'orthographe sont inévitables dans ce genre de médium, le manque de vocabulaire lui est rédhibitoire.

Et finalement, félicitations André pour ton travail. Beaucoup plus difficile de se mouiller dans un dossier, d'en assumer la responsabilité, de signer le papier dans un journal que de critiquer sous le couvert de l'anonymat. Attitude de pleutre.

S.Martel a dit...

J'ai longtemps réfléchit à savoir si je signerai mes billets sur mon carnet de mon vrai nom ou d'un pseudonyme.

Pour une question de crédibilité, parce que j'y exprime mes opinions sans réserve, j'ai opté pour le vrai nom.

Un commentaire anonyme n'a aucune crédibilité.

Anonyme a dit...

cher andre j'ai une questions
que puis-je faire si mon francais est pas bon et que je fait beaucoup de faute je fait moin de faute en anglais mais je tiens a ecrire en francais est ce que je deviens automatiquement un pas bon?
vous allez me dire il faut se forcer je veut bien mais a mon age vous savez !! on a peu de force
donc mon opinion est automatiquement non credible parceque mon francais ecrit est loin d'etre parfait?
quel est votre position

Claude a dit...

Je viens d'apprendre que la rolland est OBNL

Définition prise sur:

http://www.cra-arc.gc.ca/tax/nonprofit/menu-f.html

Organismes à but non lucratif

Un organisme à but non lucratif (OBNL) est un cercle, un groupe ou une association qui est constitué et administré uniquement pour les motifs que voici :

pour s'assurer du bien-être social
pour apporter des améliorations à la communauté
pour s'occuper de loisirs ou fournir des divertissements
pour exercer toute autre activité non lucrative.

Très loin de ce que tu semble nous rapporter...

bEAU Travail lache-pas, tu as mon appui te je t'invite à aller voir mon message sur le bloig à Luc

Martine M a dit...

Bien que la question s'adresse à André, je me permets de répondre. C'est bien d'écrire en français même si je comprends bien que votre langue maternelle est l'anglais. Par contre, on trouve sur Internet des dictionnaires électroniques qui permettent de traduire les mots et surtout de vérifier l'orthographe de certains mots. Je vous réfère entre autres le site www.ultralingua.net, presqu'une traduction simultanée...

André Bérard a dit...

@ Sylvain

J'ai fait le même choix que vous. J'en paye parfois le prix, mais pour moi, c'est aussi une question de crédibilité et je dirais même de politesse.

@ anonyme

Vos fautes semblent fabriquées de toute pièce, mais pour répondre à votre question, une opinion doit d'abord sa crédibilité à son contenu. Ensuite, avoir le courage de signer de son vrai nom ses commentaires est un véritable plus pour la crédibilité. J'aime mieux une opinion qui a du contenu, même si elle présente quelques fautes, qu'une opinion bien rédigée, mais vide de sens.

Cependant, dans le cadre de certains dossiers, je comprends que certains participants doivent garder l'anonymat.

AB

Anonyme a dit...

j'ai compris
*je vous laisse donc discuter entre vous
*des messages sans fautes mais vide de tout contenu
*vous etes tous daccord sur tout
*aucun debat ici
*je ne sortirais certainement pas mon dictionaire pour vous parler
*parlez vous entre vous

André Bérard a dit...

Finalement, vous n'avez rien compris. J'ai dit que je préférais un commentaire intéressant qui comporte quelques fautes à un message bien rédigé, mais vide de sens. En résumé, ça vaut dire que je privilégie le contenu plutôt que le contenant, surtout dans le cadre d'un blogue.

Si vous avez des idées à partager, vous êtes le bienvenu dans ce carnet, même si vous n'êtes pas parfait. Je fais moi-même des fautes grossières à l'occasion, fautes qui me sont signalées par certaines lectrices. Je les corrige (les fautes, pas les lectrices) et la vie continue. ;-)

AB

Omo-Erectus a dit...

Heureux celui par qui naît la contreverse.

Bien joué, l'ami Bérard

Accent Grave a dit...

Je n'ai pas lu tous vos billets ces derniers temps, j'avoue que je suis un perdu, surtout en ce qui concerne cette affaire Rolland.

Je me mettrai a la page et pour ce qui est de la modération, elle est nécessaire et même souhaitable. Dans un monde libre, il faut tout de même éliminer les mal intentionnés.

Accent Grave

Anonyme a dit...

C'est vraiment dommage que suite à la polémique engendrée par les cyber vandales le dossier du CPAR
soit mis de coté. Des questions avaient été soulevée et on ne sait pas si elles ont été vérifiée ou si elles le seront on est comme resté sur notre appétit. Est-ce vrai que la ville a cautionné autant si oui cela a servi à quoi si on se fie à votre article c'est inquiétant

Laurent. T. a dit...

Une partie de cette argent sert à poursuivre la compagnie Maerix avec les avocats de la ville.

oui pour des loyers impaye
devant un juge il faut avoir les mains propre

Omo-Erectus a dit...

@ l'ami Bérard et à S. Martel, qui répondent dans le même sens (et par l'affirmative je crois) à la question suivante: une opinion est-elle moins crédible parce que son auteur préfère garder l'anomymat.

En ce qui me concerne, je ne le crois pas. Je juge une opinion par ce qu'elle véhicule comme idée, par son contenu, par la rigueur de son analyse et la veracité de ses prémisses. L'identité de son auteur peut satisfaire ma curiosité, mais ne m'apportera rien d'autre. Il m'arrive de lire des textes de parfaits inconnus et qui me stimulent le cervelet comme personne d'autre n'arrive à le faire.

J'apporte cette nuance: lorsqu'une personne utilise l'anonymat pour insulter, diffamer ou se faire justice, malgré la veracité de ses propos, je n'y vois que lâcheté.

Bref, je vous le dis à tous, Omo Erectus n'est pas mon vrai nom. L'anonymat d'internet me plait bien. Ceux qui toutefois voudront lever mon voile peuvent toujours m'en faire une demande. Et c'est gratuit en plus.

Esperanza "ExLibrex" a dit...

A omo-erectus... Ces propos sont très justes.

Malheureusement, peut-être, juste Justes...

À toute personne qui y en ferait la demande, je dévoilerais aussi ma véritable identité, gratuitement! Je n'ai aucunement honte de qui je suis!

André Bérard a dit...

@ Omo-Erectus

Il faut faire la distinction entre pseudonyme et anonyme. Le pseudonyme peut être amusant et s'intégrer au concept du carnet, comme c'est les cas pour vous. Certains dossiers, comme celui de La Rolland, imposent toutefois à certains l'obligation d'avoir recours à l'anonymat pour des raisons de sécurité.

Cela dit, levez donc le voile sur votre identité, comme ça, juste pour le plaisir!

AB

francis a dit...

cher andre
la plus grosse ereure que tu as fait c'est de repondre aux attaques
j'espere que tout ceci t'aprendra une bonne lecon de vie

André Bérard a dit...

@ Francis

La mauvaise foi me fait parfois sortir de mes gonds et m'étonnera toujours. Mais comme vous le dites : j'ai bien appris la leçon. ;-)

AB

Zed Blog a dit...

André,

Je te lis à l'occasion, bien que très perdue dans ces dossiers. J'apprécie ton intégrité et le courage de ton engagement social.

Certains engagements nécessitent réellement l'utilisation d'un pseudo, parce qu'il faut bien vivre et payer ses factures... Autrement, un pseudo peut être amusant, faire partie, comme disait une autre personne, de l'esprit du blogue.

La modération des commentaires et le filtrage des « anonymes » permet aussi de filtrer les pourriels, dont on ne sait plus comment se débarasser une fois qu'ils sont là. Sans cela, chaque fois que quelqu'un clique sur le lien (qui peut être le nom d'une personne, un pseudo, sans doute), celle-ci confirme son adresse et c'est parti pour les pourriels.

Je note aussi que sur certains blogues, au contenu intéressant à la base, plusieurs visiteurs écrivent n'importe quoi, juste pour dire « J'existe! ». Cela m'ennuie et réduit considérablement la qualité et l'intérêt d'un blogue, que l'on visite, en tout cas, c'est mon cas, pour l'intérêt de son contenu, y compris les commentaires. On y revient en effet, pour observer l'évoluton de la discussion, aller visiter de nouveaux blogues, si on trouve un commentaire intéressant.

C'est pour moi, l'intérêt d'un blogue. Sinon, c'est une autre sorte de blogue, un blogue « perso » pour dire « Allo, le monde, que préparez-vous pour souper, ce soir? » Bien correct aussi, mais pour moi, ce n'est pas intéressant.

« Johanne » est possiblement une compagnie... On pense que c'est une personne et on clique. De plus, on ne s'attend pas à être sollicité par une femme, dans un blogue.

Si ma mémoire est bonne, c'est d'ailleurs grâce à l'excellent blogue de « Accent grave » que j'ai fait connaissance avec le tien.

Continue cette lutte importante que toi et d'autres, j'espère, avez entamée. J'essaie, quand je viens te visiter, de la comprendre un peu mieux.

Zed Blog

André Bérard a dit...

@ Zed Blog

Concernant le pseudonyme : « Le pseudonyme peut être amusant et s'intégrer au concept du carnet ». Cette phrase est de moi. Je n'ai rien contre l'utilisation d'un avatar, si les propos respectent l'esprit de ce carnet et surtout les autres participants.

Johanne n'est malheureusement pas une entreprise qui racole. C'est simplement une lectrice qui dérape par manque d'arguments intelligents. Tant pis pour elle. Moi, je m'en tamponne! Elle n'est malheureusement pas la seule depuis cette affaire de La Rolland.

Heureux de vous compter parmi les lecteurs de ce carnet. Je dois confesser que je ne connais pas beaucoup le vôtre. Je vais m'y atteler.

AB

Anonyme a dit...

les gestionnaires de Montréal CITEC c'est pas gratuit, beaucoup de beau
dollars Adélois en fumée.

Les dépenses inutiles de la CPAR, comme par exemple:photos aérienne du site,
affiche géante des administrateurs, changement de logo de la CPAR,
participation a des tournois de golf, brochure inutilisée, bureau digne du
Taj-Mahal, etc...