«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

05 novembre 2006

Allo!

Je ne suis pas très prolifique ces derniers temps. Beaucoup d’idées et de projets à mettre en chantier. Je m’en excuse auprès de mes fidèles lecteurs.

Ce week-end, je vous propose cette photo de The Artist. Nous étions en randonnées dans la chênaie du mont Baldy, à Sainte-Adèle. Une superbe journée d’automne. Nous étions juchés sur un rocher surplombant l'ancienne carrière de sable où poussent maintenant de petits chênes et des pins. Le soleil projetait nos ombres plus bas dans l’herbe fatiguée. J’observais The artist prenant cette photo de son ombrage qui fait un salut. Je me suis mis à réfléchir sur ce simple geste de saluer. Ça me rappelait le célèbre «Alllô Toulmonde» de Raöul Duguay

« Pour moi, trois mots sont essentiels dans les relations humaines. Le premier « alllô » qui correspond à l'accueil positif de la personne. Le deuxième mot le plus important dans la vie quotidienne, c'est « merci », qui signifie notre reconnaissance de la personne qui nous a donné d'elle-même. Et le troisième, c'est « bravo », lequel correspond à la valorisation de la personne et à la confiance que l'on met dans sa capacité à réaliser bellement des choses. »

Nous sommes des animaux grégaires. Nous avons besoin de signaler notre présence à l’autre. Nous avons besoin de créer un lien. Comme les enfants le font spontanément, de la lunette arrière du véhicule qui vous précède. Ils vous envoient la main avec un grand sourire, tout heureux d’établir ce simple contact avec vous.

Je me suis mis à penser à l’indifférence. À tous ceux qui envoient la main en disant : « j’existe, je suis là, tout près de vous » et qui ne récoltent que l’indifférence.

Alors, je vous salue tous. Je suis vivant en même temps que vous, sur la même planète. Nous partageons la même aventure. Nous sommes tous liés (pas comme dans la pub à vomir de Alcan). Pour moi, ça veut dire quelque chose.

Et ce matin, je souhaite que pour vous aussi, ça veuille dire quelque chose.

Bon week-end à tous et pardonnez-moi cet excès de philosophie de Dolorama. ;-)

Photo : D. Beauregard
Traitement photo : A. Bérard

8 commentaires:

Inkognitho a dit...

Ce n'est pas que de la philosophie de Dollarama. C'est ce dont tous les hommes devraient avoir dans leur coeur. C'est si simple et si grand en même temps. Si la nature humaine pouvait juste de temps en temps permettre à certaines personnes le don de reconnaître les autres et de ne plus se prendre pour plus que ce qu'ils sont, la vie serait des plus facile. Merci encore pour ces bons mots, je vous salut, je vous remercie et je vous dit bravo ; )
Inkognitho

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Dans un autre ordre d'idée André, en regardant la photo, je trouve qu'elle représente étonnament l'ombre de la statue de la liberté moi! D'autant qu'avec la base qui resemble à une partie de cercle... M'enfin, chacun sa perception! Bonne semaine!

Henri a dit...

Salut André ! :)

André Bérard a dit...

Tiens donc, la statue de la Liberté! Je ne l'avais pas vu celle-là! C'est vrai qu'il y a une certaine ressemblance.

;-)

Accent Grave a dit...

Moi c'est un extra terrestre que je vois. Il semble prendre possession de notre planète. Peut-être veut-il faire de Ste-Adèle une capitale interplanétaire. Décidément, tout le monde a des projets pour cette région!

Accent Grave

André Bérard a dit...

Bienvenue aux extraterrestres! Ils sont d'ailleurs déjà installés à Sainte-Adèle dans des condos que l'on reconnaît facilement, car ils ne s'intègrent pas du tout au décor de la ville. Ils ont même trouvé un nom qui puise dans le patrimoine de la ville afin de tenter de passer inaperçu : les condos Delacroix.

;-)

Omo-Erectus a dit...

Hep! l'Adelois... Oui oui, je suis de retour après une absence salutaire. Je cliquasse sur votre site et je tombe derechef sur un commentaire qui porte le titre "ALLO!", et qui semble me saluer tout personnellement. Belle coincidence.

André Bérard a dit...

Heureux de vous retrouver!