«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

15 janvier 2007

Tempête médiatique

Première chute de neige digne de ce nom. Quelle manne pour les médias que ces misérables flocons qui s’abattent avec véhémence sur notre coin de pays. À mon avis, la couverture des médias a largement dépassé celle de la neige. Évidemment, on s’est empressé de recueillir les commentaires de l’homme et de la femme de la rue, c’est obligé. Prendre le pouls et chercher des pouls, voilà le rôle que doivent jouer nos médias quand la calamité blanche s’abat intempestivement sur nos pauvres têtes.

L’homme de la rue, quand vous lui demandez son opinion, a la fâcheuse manie de la donner. C’est ainsi. Passer à la « tivi », c’est le moment de gloire de Monsieur-et-Madame-Tout-le-Monde. Monsieur, que pensez-vous de cette première tempête? « ben, là on sait pourquoi on a installé nos pneus d’hiver ». Tiens, c’est vrai, j’avais oublié! Merci M. Tout-le-Monde.

5 commentaires:

Ramy M. a dit...

C'est vrai, ça! En plus, ça arrive chaque année, et chaque année, on répète la même chose dans les médias. J'avoue que y'a vraiment de l'abus de ce côté-là.

Inkognitho a dit...

La neige, flocon en parle (Guy Mongrain, sort de ce corps) dans les médias. Je prédis la suite...froid, vents glaciaux, pluie verglaçante, poudrerie, le mauvais déneigement des rues etc, etc. Les hivers se suivent et se ressemblent, à moins d'avoir un "blanc" de mémoire (Stéphane Laporte, sors de ce corps) : )

(Ce même commentaire est sur Le gros BS)

Inkognitho

Pierrot a dit...

En tous cas, j'aime mieux entendre les médias essayer de me faire accroire que cette mini tempête a frôlé la catastrophe que de les entendre me dire durant deux semaines à quelle heure Myriam Bédard est allée pisser!

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

@ Pierrot

Dans les deux cas, il s'agit d'une tempête médiatique artificielle. Un peu comme le « fameux » sondage sur le racisme au Québec. Un travail bâclé qui n'a pour objectif que de donner du fast food informatif au bon « peupe » québécois. C'est pitoyable.

Omo-Erectus a dit...

Allloooo??? C'est le Québec ici! Pas le Mexique. La neige, c'est "normal" en hiver. Il en a tombé, il en tombe et en tombera encore!

Mais bon, faut les remplir ces bulletins de nouvelles.