«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

04 juin 2007

Dr Gunther Von Frankenstein

Tous les dimanches soir à 22h, je regarde l’émission la leçon d’anatomie avec le Dr Gunther Von Hagens, que j’ai surnommé Dr Gunther Von Frankenstein. Von Hagens a inventé la plastination, un procédé qui permet de conserver les corps à des fins éducatives et instructives. La plastination est un procédé fascinant, breveté par le médecin Allemand et dont vous pouvez connaître les détails en visitant le site de l’exposition Le corps humain 2.

Dans son émission, le Dr Frankenstein, dans la plus pure tradition des anatomistes de la Renaissance, «débite» en direct un corps humain afin que nous puissions voir à quoi ressemble une vraie moelle épinière, un vrai système digestif, un vrai cerveau, etc. Le thème de dimanche dernier était le système reproducteur. Nous avons assisté en direct aux manœuvres du médecin qui extirpait les organes féminins et masculins de deux cadavres. Bien sûr, je suis fasciné par le spectacle de véritables organes qui n’ont rien à voir avec les dessins des planches anatomiques présentant de beaux organes impeccables et propres, en rouge, jaune, bleu ou vert. Nous sommes tous curieux de nature. Mais hier, je me suis questionné : est-ce que cette émission est utile? Ne s’agit-il pas d’un show qui ne sert qu’à assouvir une certaine curiosité? Mis à part le fait d’observer le médecin qui prélève au scalpel et à la scie électrique les testicules et la prostate d’un cadavre, à quoi cela m’a-t-il servi? À rien! Je n’ai rien appris de ce tas de chair où l’on semblait avoir tiré à bout portant avec un calibre 12. J’ai seulement vu à quoi ressemblaient ces organes. Est-ce bien nécessaire que moi, André Bérard, sache à quoi ressemble un canal déférent, un ovaire ou un testicule sorti du scrotum? Je trouvais ça dommage que ces deux personnes, qui avaient fait don de leurs corps, l’aient fait uniquement pour servir les besoins d’une émission qui s’adresse au grand public.

Le lendemain on se dit : t’as vu ça hier, quand Von Frankenmachin a sorti l’intestin de la cavité abdominale? Dégueux!

Et on passe à autre chose.

Je trouve le travail du Dr Von Hagens essentiel dans le cadre d’un cours d’anatomie qui s’adresse à des médecins. L’exposition est également très instructive. Mais son émission grand public me laisse perplexe. Je la regarderai quand même la semaine prochaine.

Le montage photo est de Ludovic. Merci également à Inkoghitho. Si un jour le Dr Gunther Von Hagens met la main sur leurs cerveaux, nous constaterons qu'ils sont des spécimens uniques en leur genre. ;-)

9 commentaires:

Inkognitho a dit...

Je ne suis pas capable de regarder les émissions de médecine sur Canal Vie (je sais pas, j'ai mal pour eux). Alors, Gunther Von Hagens, très peu pour moi. De plus mon côté voyeur n'est pas très développé. Je ne regarde aucune émission de télé-réalité. Encore une fois je m'égare du sujet. Je me tais.

André Bérard a dit...

Je me disais justement l'autre jour que Von Machin avait lui-même un petit air de plastiné. Le photomontage de Ludovic (qui était au départ destiné à Inkognitho) vient confirmer mon impression. ;-))

Merci à vous deux!

Ludovic a dit...

Merci André pour la publication et merci à Inkognitho pour l'initiative ! ;)

J'avais justement fait ce montage après le visionnement de l'émission de télé en question et je trouvais le juste retour des choses de servir sa propre médecine à ce "disséqueur en série", avec mon bistouri photoshopien ! :)))

Valérie S. a dit...

Pour ma part, je suis restée de glace lors de cette émission. J'ai bien visionné durant une dizaine de minutes, mais je me suis royalement ennuyée par la suite.
Bon, j'dis pas que le mec (vivant celui-là) et tout en muscle (et entièrement dénudé) a un peu contribué à une certaine concentration de ma part (hi!hi!hi!).

Toutefois, je penche dans le même sens que toi, André.
À quoi tout çela me servira-t-il ???

Inkognitho a dit...

@ André Tout les remerciements reviennent à Ludovic. Je ne suis qu'un intermédiaire ; )

Zoreilles a dit...

Je ne serais pas capable de voir ce genre d'émission pourtant fort éducative puisque je n'arrive même pas à voir une scène d'injection de drogue dure ou une simple prise de sang sur un écran.

Et le pire, je trouve, quand il est question de santé ou de découverte d'un nouveau traitement médical, on illustre toujours le propos par une maudite prise de sang et ce, sans m'avertir!!! Je manque de tourner de l'oeil à chaque fois...

André Bérard a dit...

@ Zoreilles

Alors, tenez-vous loin de cette émission!

anne de bretagne a dit...

Je regarderai par curiosité. J'aime beaucoup regarder les opérations chirurgicales, je trouve la dextérité des chirurgiens et leur sang-froid admirable.. Pour ce qui est de Mr Von Hagens, je trouve sa découverte géniale pour l'aspect pédagogique mais je suis un peu mal à l'aise avec le côté spectacle de la chose, après tout ce sont des cadavres de personnes, qui sont ainsi exposées...lorsque celà se passe dans les écoles de médecine je comprends mais de là à en faire une émission de télé ça sent l'exploitation.

Omo-Erectus a dit...

Eh bien moi, j'ai pas regardé. Et je ne regarderai pas non plus. Pour moi, c'est bien simple (et pas très philosophique), la vue d'un scalpel, de vicères et de sang me glace... le sang! Pas capable. Impossible. Imaginez: j'ai peine à voir quelqu'un se couper les ongles avec un coupe-ongle. Au supermarché, je contourne les comptoirs de viandes et de charcuterie. Je n'ai rien de végétarien. Mais la vue de ces choses crues m'empêche de dormir.

Vraiment pas pour moi.