«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

21 juin 2007

Pilote un jour (pilote toujours)

Ça y est! Je me suis offert un forfait pilote d’un jour à l’école de pilotage Aéro Loisirs. Je vais donc m’envoyer en l’air ce week-end aux commandes d’un Cessna 172, sous la supervision de la pilote-instructrice, Geneviève Meloche. Le forfait comprend environ 1 heure de théorie au sol et cinquante minutes de vol au dessus des Laurentides. Ma copine m’accompagnera et sera la photographe officielle. Je suis impatient de vous faire le récit de mon expérience. Et vous savez quoi, je suis heureux que l’instructrice soit une femme. J’ai fait le tour de plusieurs petits aéroports qui offrent un forfait similaire, et j’ai pu constater que le monde de l’aviation est un univers masculin et un peu macho. C’est du moins l’impression que m’ont laissée mes visites aux différentes écoles de pilotages.

Je dois vous laisser, car j’ai un vol à planifier. On se retrouve à l’atterrissage?

Crédit photo : Aéro Loisirs

6 commentaires:

Eric Veilleux a dit...

Merci d'avoir pensé à moi dans ton testament ;-)

Bon vol mon George Beurling !

Ludovic a dit...

André,
Vous êtes un véritable bloguetrotter! Je vous souhaite un agréable envol avec vos deux compagnes! Mais c'est pas un peu macho ça? :)))

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Ouuuuuuuuuuuuu... J'ai le vertige juste à y penser... Non mais André tu es vraiment casse-cou. Ces Cessna ne m'inspirent rien qui vaille. En bas de 150 passager, me semble que c'est pas safe.

M'enfin, moi je préfère le plancher des vaches.

Bon vol tout de même et mets tout sur la boîte noire pour qu'on puisse publier le tout...

Zoreilles a dit...

Nous voilà tous aussi fébriles que vous! Comme j'ai hâte de vous lire à la suite de l'expérience si tant tellement rêvée. Vous nous raconterez tout, hein, c'est promis?

D'ici là, quand je verrai un oiseau, et j'en verrai beaucoup en fin de semaine, je penserai à cette jolie frimousse que vous nous aviez présentée, le petit pilote que vous étiez déjà, tout petit bonhomme.

Bon vol, mille merveilles, ça vaut la peine de réaliser tous ses rêves!

Pierrot a dit...

Permettez-moi de saluer et d'exprimer toute mon admiration pour le courage de "The Artist".
Surtout, ne lâchez pas la caméra, Dominique!

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

@ Éric Veilleux

Merci de me comparer à un as pilote

@ Ludovic

Avouez-le, vous êtes jaloux

@ Exlibrex

Je suis parfois casse-couilles, mais jamais casse-cou ;-)

@ Zoreilles

Pour paraphraser Esperanza, je vous livrerai le contenu de la boîte noire.

@ Pierrot

«The Artist» va vivre toute une «palette» d'émotions