«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

26 juillet 2007

Eau potable

M Jean-Pierre St-Germain, fidèle lecteur de ce blogue, m’a fait parvenir un courriel dans lequel il exprimait son point de vue concernant l’alimentation en eau potable par puits artésiens de la Ville de Sainte-Adèle. Selon ce dernier, la Ville a fait preuve de vision en privilégiant ce type d’alimentation alors que plusieurs autres municipalités sont aux prises avec un problème de contamination de leur eau potable par les algues bleues. Sachant que le dossier de l’eau préoccupe beaucoup de citoyens, j’ai décidé, avec l’autorisation de l’auteur, de publier intégralement son commentaire.

«Il y a quelque temps, la ville de Sainte-Adèle délaissait l'approvisionnement en eau potable des lacs Violon et Matley pour se tourner vers des puits artésiens. Je me souviens que plusieurs blogueurs, anonymes pour la plupart, avaient alors décrié cette dépense, inutile à leurs yeux.

Aujourd'hui, l'on apprend que certaines municipalités voient les lacs qui les fournissent en eau potable être contaminés par les algues bleues. À ma connaissance, une eau contaminée par les algues bleues ne peut être utilisée ni consommée même après avoir été bouillie. Un "expert" a prétendu que même en faisant cette année tout ce qu'il faut pour protéger les rives des lacs contaminés, il faudra dix ans pour que ces lacs reviennent à la normale. Quelle que soit la couleur du gouvernement, il ne peut rien faire sauf dépenser encore plus de notre argent!

À mon avis, il faut donner crédit à l'administration municipale de Sainte-Adèle pour avoir eu le courage et la vision de prévenir le problème. C'est bien de critiquer quand c'est le temps, mais il faut rendre à César ce qui appartient à César.

Merci messieurs dames du conseil.

Jean-Pierre St-Germain»


Le débat est ouvert.

26 commentaires:

André Bérard a dit...

Précision
Le fait de publier les commentaires de mes lecteurs ne signifie pas que j'endosse leur point de vue. Le but de l'exercice est de lancer un débat qui peut se révéler enrichissant.

Eric Robert a dit...

La solution des puits artésiens est une solution intéressante pour les villages dont la pratique agricole n'est pas trop présente.

Cependant, lorsque le territoire municipal est occupé par de grandes superficies en agriculture et que ces dernières reçoivent une importante quantité de fumiers, d'engrais chimiques et de pesticides, les puits artésiens peuvent en être contaminés à long terme.

André Bérard a dit...

@ Zorro

Belle Esperanza me demande de vous dire que tout s’est bien déroulé ;-)

Maurice a dit...

Ils ont choisi cette nouvelle source pour sa capacité de désaltérer la soif d'un autre 10 000 acheteurs de condos.
Est-ce que l'algue bleue tombe bien, dans l'absence des acheteurs?
Même pas! On ne trouvera jamais des algues bleue dans Lac Matley lorsqu'il ne reçoit aucun eau contaminé par des fermes ou des machines à laver.
Je suis daccord qu'on doit reconnaitre les bonnes décisions du conseil, mais j'éspère qu'on n'as pas besoin d'inventer des histoires pour la faire!

Eric Veilleux a dit...

Je n'accorde aucun crédit à cette administration.

Vous oubliez que c'est cette même administration qui autorise, alors que c'est illégal, le déversement d'égout sanitaire contenant tout les éléments nécessaire à la prolifération des cyanobactéries à la rivière du Nord et dans la Rivière à Simon. S'il y avait eu de la vision et du courage dans la gestion des eaux à Ste-Adèle, ce genre de situation n'existerait pas. je te rappelle que nous sommes en 2007

De plus, je suis d'accord avec eric robert et j'irai même plus loin car la source d'alimentation souterraine en eau potable de la ville est situé à proximité des terrains contaminés avec Arsenic (As), Hydrocarbures aromatiques polycycliques*, Hydrocarbures pétroliers C10 à C50, Plomb (Pb), Soufre total (S) de la Rolland...

Je crois simplement que certains endroits de la ville manquait d'eau...

Jean-Pierre il vous faut trouver un autre exemple que l'eau pour féliciter nos élus... César mérite mieux !

ZORRO a dit...

Remettonz les pendules zà la bonne heure; la trouvaille dez puits est bien zur le fruit des décizions du conzeil de ville et de conzultants...

de l'époque de Daniel Dubé!

@ André aussi limpide et clair que la bella Esperanza;-)

Henri a dit...

En effet, l'alimentation d'un puit contourne le problème des algues. Toutefois, il n'est pas à l'abris d'autres formes de contamination. Dans le fond, peu importe la source, il faudrait que tous (citoyens et élus) se bottent le derrière pour adopter au PC des habitudes de vie moins destructrices pour l'environnement (et pour eux-mêmes by the way !).

En passant André, bravo pour le nouveau look de votre blogue.

Robin des bois a dit...

M. St Germain, avez-vous lu les résultats d'analyse de l'eau potable provenant de cette source souterraine ?

Je vous suggère d'en faire la demande, vous risquez d'être surpris. Ne croyez pas les yeux fermés !

Ha! Ha! Ha!

Pierrot a dit...

A tout le monde
Si vous détestez l'administration municipale c'est votre droit absolu et vous avez sans doute de bonnes raisons.
Cependant, ne regardez pas seulement la paille dans les yeux de l'autre alors que la poutre dans vos propres yeux vous aveugle!En passant, si vous trouvez que l'eau du lac Matley est bonne et sans risque, j'espère que vous n'en buvez pas trop.
Je ne prétends pas que les puits artésiens sont absolument parfaits mais si on compare notre eau à celle d'autres villes, les grandes en particulier, on peut se considérer choyés.
Si on en a assez pour fournir les condos je ne vois rien de mal la dedans! Aprés tout ce sont des citoyens de Sainte-Adéle qui paient leurs taxes comme tout le monde.
Je suis né à Mont-Rolland, ca ne veut pas dire que j'ai le droit de reprocher aux nouveaux citoyens de venir s'établir chez-nous.

Jean-Pierre St-Germain

Omo-Erectus a dit...

C'est paradoxal, non? Féliciter une administration pour des décisions qui soient "bonnes"!

N'est-ce pas justement la première responsabilité d'une administration de prendre de bonnes décisions? C'est comme se réjouir qu'un médecin pose le bon diagnostique. Hourra! Merci docteur! Et bravo pour votre diagnostique! Tenez: une plaque commémorative!

Ce que je m'attends de tous ceux qui sont appelés à décider (élus, non élus, professionnels, policiers, pilote d'avion et que sais-je!), c'est justement de bien faire ce qu'ils sont appelés à faire.

Ma secrétaire (faut semble-t-il substituer ce mot par "adjointe" de nos jours) me reproche continuellement de ne jamais souligner le fait qu'elle me rapporte une lettre ou un mémo sans faute ni taches. J'ai beau lui dire que c'est là la raison pour laquelle elle est si bien rémunérée (ce qui est affirmé sous mon angle, mais cela est une autre affaire), mais q'à cela ne tienne, elle insiste pour que je la félicite pour son bon travail.

Revenant aux élus de Ste-Adèle, il va de soi que bien des décisions prises sont irréprochables. D'autres par ailleurs... Le moment de faire la part des choses sera lors des prochaines élections.

Après avoir dit tout cela, je me vois presque gêné de vous dire, André, que vos pages sont irréprochables!

Bizarre que tout ca.

Pierrot a dit...

S'il est facile de critiquer (souvent de façon anonyme) les mauvaises décisions du conseil (souvent avec raison)il faut aussi prendre le temps de souligner celles que l'on trouve bonnes.
C'était le but de mon intervention.

Quant aux prochaines élections, on verra combien de braves vont briguer les suffrages pour se faire étamper sur la place publique, n'oublions pas qu'il faut s'identifier pour être candidat!

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

J'aime bien que ce blogue soit considéré comme une tribune qui privilégie le point de vue des citoyens. L'administration a ses propres outils de communication : le site Internet de la Ville, les hebdos locaux, etc. Mon objectif n'est pas d'établir un pointage entre les bons et les mauvais coups de la Ville. Je comprends M. St-Germain lorsqu'il exprime sa satisfaction concernant la source d'approvisionnement en eau potable de la Ville. Le fait que cette eau proviennent d'un puit artésien n'est pas le résultat d'une «vision», mais plutôt de l'urgence de palier à un problème grave de manque d'eau a Ste-adèle. Les algues bleues n'ont, à mon avis, aucun rôle à jouer dans le choix de la source. C'est simplement le fruit d'un heureux hasard.

Ce qui distingue ce carnet du site Internet de la Ville, c’est qu’il invite les élus à y participer. Ici, il y a des débats, des discussions, des échanges d’idées, bref, de la démocratie. Le jour où un élu aura l’audace de participer à ce média, nous parlerons de victoire. Pas la mienne, ni celle de la Ville, mais une victoire pour la démocratie participative. Qui sera le premier où la première à entrer dans l’aire des nouveaux médias?

ZORRO a dit...

Qu'en penzes-tu, Bella Esperanza ?

Pierrot a dit...

André,
Je me demande si les élus ont le droit de s'exprimer sur un blogue sans au préalable obtenir la permission de leur patron ou de leurs avocats? A moins qu'ils ne le fassent déjà de façon anonyme?

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

@ Pierrot

Pour ma part, je n'y vois aucun problème. Est-ce une question de droit? Je n'en sais rien. Je sais cependant que certains maires tiennent personnellement un blogue. Tel que je le conçois, un élu, qui à l'occasion s'exprimerait dans ces pages, soit en laissant des commentaires, ou encore en publiant une lettre, ferait preuve d'une grande ouverture. Ce qui, sans l'ombre d'un doute, le placerait à l'avant scène des nouveaux médias. Seulement, ça prend du cran, du courage et de l'aplomb pour faire face aux citoyens sans se cacher derrière le paravent des firmes de relations publiques ou d'avocats. Je crois sincèrement que certains élus adélois (je souligne en gras le mot certains), préfèrent imposer leur point de vue plutôt que de discuter et consulter la population.

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Effectivement, un espace d'expression comme ce carnet POURRAIT permettre aux élus de s'exprimer et d'argumenter avec les citoyens électeurs. À mon avis, ce n'est pas une question de droit mais davantage une question de volonté.

Possible qu'il y ait des "lignes de partis" qui empêchent ou balisent les pratiques de communications, mais ce n'est pas dicté par le "droit".

Je suis d'accord avec le fait que le jour où un ou des élus prendront ouvertement la parole sur un carnet ou autre média citoyen, un grand pas sera franchi. Personnellement, si j'étais un élu, je revendiquerais ce droit de parole auprès de mes pairs. Pourquoi ne serait-ce pas le cas? Peut-être parce que certains élus n'ont pas la substance requise pour apporter une argumentation claire et intelligente. À l'nverse, il faudrait peut-être aussi voir pourquoi la politique n'intéresse plus les personnes qui ont cette substance de discours et d'idées.

Chose certaine, peu importe que les élus Adélois participent ou non à ce carnet, ils le lisent,c'est certain... Rappelons-nous l'histoire des mises en demeure.

barob empain a dit...

A Omo-Erectus: "elle insiste pour que je la félicite pour son bon travail."

Oui. Ca s'appelle "motivation". Nous ne travaillons pas pour une compagnie, pour l'argent, ni pour une idéologie. Nous travaillons pour des humains. C'est normal qu'elle veuille être félicitée. Vous la payez pour faire le travail. Vous la félicitez pour la garder! Voulez-vous la perdre? C'est évident que vous ne l’appréciez pas, elle devra vous quitter bientôt. Vous semblez être un peu perdu, est-ce que vous avez toujours été un "boss"? Votre attitude vient des années 1950s. N'oublier jamais que sans votre secrétaire vous ne pourriez pas faire votre propre travail. Vous travaillez en équipe, vous avez besoin d'elle, plus qu'elle a besoin de vous. Elle peut trouver un autre emploi demain. Pouvez-vous la remplacer aussi vite? Que ferrez-vous sans elle? Croyez-moi je sais de quoi je parle, j’ai travaillé assez longtemps, sans rancune…

Cependant, vous avez absolument raison concernant la ville. La relation entre les citoyens et l'administration est totalement différente. Nous ne devrons pas féliciter une administration aussi incompétente que celle ci. Nous ne sommes pas ici pour motiver une administration…

A Pierrot: "Si on en a assez pour fournir les condos je ne vois rien de mal la dedans! Après tout ce sont des citoyens de Sainte-Adèle qui paient leurs taxes comme tout le monde."

Ils ont augmenté nos taxes pour ce projet, pour fournir ces condos! Vous ne voyez rien de mal? Vous aimez payez plus de taxes?

Au sujet de l'anonymat, qui ici veut recevoir un colis rempli de balles de tennis? L'anonymat est la seule défense contre l'intimidation, au style de la mafia...

Maurice a dit...

Je m'excuse "Baron", mais quelqu'un qui s'attend d'être félicité pour ne pas avoir fait des fautes d'orthographe dans une lettre ne devrait pas avoir plus de 12 ans, et ne devrait surtout pas être payé pour le faire!

Pierrot a dit...

Vous avez bien raison Baron, l'anonymat est la seule défense des "peureux" qui sous son couvert peuvent dire n'importe quoi.


Jean-Pierre St-Germain

JP a dit...

C'est intéressant. Oui, on pourrait p-e souligner leur bon coup. Seulement, il faut p-e prendre des pincettes: p-e que n'importe qui a leur place aurait pris exactement la meme décision. Un puit artésien, ca n'est pas une solution miracle, mais ca peut éviter des problèmes comme ceux des algues qu'on connait actuellement. Ca fait ben du sens dans une région peu agricole aussi.
Quand je dis qu'il faut prendre des pincettes: p-e qu'ils n'avaient aucun choix: il existe surement des normes, au ministère, qui peuvent forcer les choix des municipalités en terme d'infrastructures passé un certain nombre d'habitants.
Urbanistes, ingénieurs, firme conseil, ministère, etc. ET élus et fonctionnaires de la ville, cette décision de la ville leur revient surement un peu a tous.

Omo-Erectus a dit...

@ Barob empain: Ou vous m'aurez mal compris, ou je me suis mal exprimé. Et comme je suis modeste, j'accepte volontier la deuxième proposition. Alors je précise quelque peu. Remercier, pour moi, c'est souligner ce qui sort des fonctions ordinaires. Autrement, ca ressemble à de la mièvrerie. Je retiens que vous m'attribuez une mentalité des années 50. Soit. Mais si vous me connaissiez vraiment, vous constateriez qu'elle remonte à bien plus loin! Et merci pour vos remarques!

baron empain a dit...

A Omo Erectus: en voyant la politesse et gentillesse de votre réponse, je me demande si peut être votre secrétaire est un "cas spécial"! Mes excuses. L’important c’est de ne pas avoir une mentalité des années 1890s! 14heures par jour dans une usine à l’âge de 12 ans, etc…

J'ai vu trop de mauvais "boss" dans mon temps. J'ai toujours cru que la personne clef d'une organisation est la réceptionniste. Si elle (il) est bien traitée, ca parle beaucoup de l'organisation. Il est trop facile de la (le) prendre pour acquis...

Et j’ai vu des « cas spéciaux » aussi. Je pourrais écrire un manuel pour n’importe quel département de ressources humaines. Il y a toujours deux bords…

A Pierrot : « l'anonymat est la seule défense des "peureux" qui sous son couvert peuvent dire n'importe quoi. »

L’idée c’est d’avoir un discours poli et intelligent, qu’on signe notre nom ou non. Ca s’adresse aussi aux anonymes qui sont trop paresseux pour utiliser un nom de plume, ceux qu’on soupçonne d’être des employées de la ville. Rien ne m’agace plus que la paresse intellectuelle qui me force à adresser quelqu’un « anonyme 8 :03am ». Imaginez le travail qu’il(s) fait pour nous s’il est trop paresseux pour utiliser un nom de plume…

Pierrot a dit...

Baron,
La peur est un réflexe naturel qui peut souvent nous sauver la vie.
Si vous êtes confortable dans l'anonymat c'est votre affaire et grand bien vous fasse.
Je trouve curieux cependant que ce soit trés bien pour vous d'être peureux alors que vous reprochez à d'autres d'être paresseux.
Remercions le ciel que les grands explorateurs, découvreurs, scientifiques etc. n'étaient pas des peureux!

Sans rancune

Jean-Pierre St-Germain

baron empain a dit...

Pierrot: "Je trouve curieux cependant que ce soit très bien pour vous d'être peureux alors que vous reprochez à d'autres d'être paresseux."

C'est assez simple. Les salaires de ces paresseux sont payés par nos taxes. Ca ne vous dérange pas de payez des taxes? De payez les salaires de ces individus?

Et attention avec vos accusations et votre choix de mots. Ce n'est pas la peur, mais la prudence de choisir de rester anonyme. On ne jase pas sur l'internet en utilisant votre propre nom, c'est une question de sécurité et de bon sens. Si Eric Veilleux et André veuillent utiliser leurs noms, bravo. Mais croyez surtout pas que vous êtes brave parce que vous signez votre nom après avoir écrit un autre paragraphe qui défend la ville. C’est facile d’être un « yes man » et d’utiliser son vrai nom. Rien de brave là. Le vrai héros ici est André, et c’est pour cette raison que j’essaie d’être respectueux sur son site. Je sais que je suis un invité. Si vous n’êtes pas capable d’être poli et avez choisi de m’insulter (et tous les autres ici qui choisissent de rester anonymes) en se prenant pour un autre, ben, ca ne dit pas grand-chose de votre caractère.

Pierrot a dit...

Baron,
Si vous croyez que j'ai des affinités avec la ville, s.v.p. prenez la peine de vértifier.
Merci d'avance.

Jean-Pierre St-Germain

André Bérard a dit...

@ Pierrot

Vous allez manquer une grosse nouvelle! ;-)