«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

03 juillet 2007

Politique Académie

Dans l’affaire de la Mazda, nous entendons trop peu parler de l’autre partie impliquée : Attitude Nord. La sympathie qui semble exister entre la direction de la Ville et ce promoteur soulève des questions. Loin de moi l’intention de tirer des conclusions, mais certains éléments me laissent perplexe. À commencer par tous ces honneurs raflés par le promoteur, dont celui d’ambassadeur de la ville de Sainte-Adèle.

Les lecteurs assidus de ce carnet se souviendront du billet maire ou publicitaire où je m’interrogeais sur l’habitude du maire Cardinal à fréquenter les feuillets publicitaires (particulièrement celui d’Attitude Nord) et les sites Internet de certains promoteurs. À la lumière des derniers faits, ces questions refont surface. Ça me rappelle également une visite à l’Hôtel de Ville où la présence d’une affiche laminée, présentant les condos Delacroix, placée juste à côté de la porte du bureau du directeur général, André Mongeau, avait attiré mon attention. Ce qui m’avait alors étonné, c’est le fait qu’aucun autre promoteur immobilier ne décorait les murs de l’Hôtel de Ville.

À la lumière des dernières révélations concernant l’affaire de la Mazda, ces petits détails additionnés ne prennent-ils pas une nouvelle signification? La question se pose et doit être posée.

Pouvons-nous, à la suite des derniers événements, accorder notre confiance à des administrateurs, qui à la suite d’un événement important, prennent des vacances ou s’emmurent dans un silence tellement opaque qu’il en devient éloquent?

Dans une autre ville, la publication d’un article comme celui paru dans Accès aurait provoqué de vives réactions. La personne concernée par la nouvelle se serait tenue à la barre afin de faire face à la crise et répondre aux questions légitimes des citoyens. Le maire aurait immédiatement réagi dans les médias. Les autres journaux se seraient emparés de l’affaire.

Ici : rien. Notre directeur général prend des vacances, le maire ne commente pas et préfère «attendre», les autres hebdos régionaux tournent la tête et regardent ailleurs.

En tant que citoyen, j’interprète le mutisme du maire Cardinal comme du mépris envers ses électeurs. Pas vous? Les équipes de relations publiques de la Ville ne doivent pas chômer en ce moment. Il serait grandement temps qu’elles nous pondent un petit quelque chose. À moins que l’administration Cardinal se réfugie, une fois de plus, dans ses vieux réflexes en répondant par la voix des mises en demeure et des poursuites. Ce qui, à mon avis, serait pathétique.

J’ai vraiment l’impression de vivre à Politique Académie!

Certains candidats sont mis en danger.

12 commentaires:

Anonyme a dit...

Silence il ne faut pas que les adélois se réveillent.

Jean-Paul

ALPHONSE a dit...

Jean-Paul,

Que de vacances pour un DG qui lève le nez sur les citoyens de Sainte-Adèle mais qui ramasse le gros salaire et fort probablement les "backshish" qui viennent avec...

Que de calme, mon cher Jean-Paul, alors que la ville de Sainte-Adèle fait face à des semblants de "commandites" version Sainte-Adèle...

Quel "attitude", mon cher Jean-Paul, alors que l'on réclame plus de transparence et qu'on lise dans les journaux locaux que "le maire a rencontré le DG par hasard lors d'une fête locale et qu'il n'y a pas eu plus d'investigations sur le comportement de M. Mongeau en rapport avec le code d'éthique de la ville de Sainte-Adèle ...

Voici, en reprise, mon cher Jean-Paul, ton code d'éthique rapporté précédemment par André Bédard:

D-) 3
L’employé ou le fonctionnaire ne doit pas accorder, solliciter ou accepter une faveur ou un avantage indu, ni pour lui-même, ni pour une autre personne, ni utiliser à son avantage un lien de la Ville ou une information qu’il détient.

E-) 2
L’employé ou le fonctionnaire doit éviter tout conflit d’intérêts. Le conflit d’intérêts est lié aux situations où l’employé ou le fonctionnaire a un intérêt personnel suffisant pour que celui-ci l’emporte ou risque de l’emporter sur l’intérêt en vue duquel il exerce ses fonctions. Il suffit pour qu’il y ait conflit d’intérêts qu’il existe une situation de conflit potentiel, une possibilité réelle que l’intérêt personnel, qu’il soit pécuniaire ou moral, soit préféré à l’intérêt public. Il n’est donc pas nécessaire que l’employé ou le fonctionnaire ait réellement profité de sa charge pour servir ses intérêts ou qu’il ait contrevenu aux intérêts de l’administration municipale. Le risque que cela se produise est suffisant puisqu’il peut mettre en cause la crédibilité de l’administration municipale.

E-) 3

Placé dans une situation où il se croit susceptible d’être en conflit d’intérêts, l’employé ou le fonctionnaire doit en informer ses supérieurs afin que soient déterminées les mesures qui devront être prises à cet égard.


Jean-Paul, ne te prends pas pour le pape, mais seulement pour le maire de Sainte-Adèle et fait en sorte que les citoyens qui t'on élus soient bien servis par les non-élus qui doivent vivrent eux aussi dans la transparence et l'honnêteté.

Pas trop bavard, mon cher Jean-Paul...

Si tu en parles à "nos avocats" que nous payons ensemble, fais le nous savoir via le site web de la ville !!!

C'est un minimum...

Maurice a dit...

Je pense que leur silence, durant tout ces événnements, et en considérant tous les contextes, justifie une demande de mise-en-tutelle.

En passant je me demande c'est quoi le lien entre Attitude Nord et Quebecor. Qu'ils refusent (dans le JDPDH) de rapporter sur l'événnement le plus important depuis longtemps, suggère un conflit d'interet assez sevère !

C'est claire que nous avons un adminstration hors de contrôle.

ALPHONSE a dit...

Mais un maire super-controlant; jamais entendu un conseiller dire quelque chose de différent du pape Cardinal...

Sans parler de " Latour" de contrôle ...sans contrôle !!!
Vive les cacanes.

je suis anonyme pour aujourd'hui a dit...

Bonjour a vous tous.

J'espère que celui qui profite actuellement d'un avantage sociaux le déclare bien aux impôt, car un véhicule fournie est imposable vis a vis le fisc, les paiements en argent comptant non déclaré aussi pourrait constituer un problème pour une entreprise tel qu'une audite majeur.

Aller chantons tous en coeur : VROOM VROOM VROOM..&..VROOM VROOM VROOM

ALPHONSE a dit...

Jwe viens de consulter le site de la Ville de Sainte-Adèle et voici ce que l'on dit sut l'ilôt Grignon:

"Îlot Grignon : la problématique du stationnement

Les espaces de stationnement prévues dans le projet de l’îlot Grignon représentent 25% de la superficie et 520 cases.

Est-ce trop?

Il y a actuellement une pénurie de stationnement au centre-ville. Entre autre, à tous les vendredis et samedis soirs, ainsi que les périodes de vacances estivales et hivernales.

Chaque commerce a besoin d’un minimum de cases de stationnement privées ou publiques. Certains dépendent entièrement des espaces publiques, par exemple, le restaurant Spago sur la rue Valiquette.

D’autres ont leur propre stationnement complété par du stationnement publique, par exemple le cinéma Pine ou le restaurant Chez Milot.

Considérant cela et l’ajout de nouveaux commerces dans l’îlot Grignon, les membres du Conseil ont fait réaliser une étude de stationnement. L’étude englobait tout le secteur existant, tel le Cinéma Pine, le théâtre d’été, etc.

La conclusion? L’ajout de ces 520 cases de stationnement dans l’îlot Grignon est impératif pour éviter la congestion au centre-ville et permettre aux consommateurs de profiter de ces commerces."

Vous retrouverez sur le site les mots Cinéma Pine, Chez Milot,théâtre d’été en HTML avec lien de référence au site www de ces commerces !!!
Vraiment c'est trop cette collusion entre la ville et la chambre de commerce qui utilisent les fonds publics pour satisfaire les touristes...et pour les citoyens ordinaires,on a n'a rien à cirer.

Assez, c'est assez!%$%&*(

Et pas un mot du Cardinal qui se prend pour un pape...Infaillible.

je suis anonyme pour aujourd'hui a dit...

Alphonse, ne te fache pas avec cela,

Chante avec nous VROOM VROOM VROOM..

Tu comprendras plus tard ;)

ALPHONSE a dit...

@ anonyme pour aujourd'hui,

Tu as bien raison, VROUM VROUM VROUM,
et ça me fait aussi penser à "Dans une galaxie près de chez-vous" où le capitaine Charles Patenaude à bord du vaisseau ROMANO FAFARD disait qu'il cherchait une planète pour les 5 milliards de TATAS sur la terre...


VROUM VROUM VROUM pour la planète RX8 !!!

Maurice a dit...

L'équipe Cardinal`à part, selui qui perd le plus de crédibilité dans tout cela est le Journal des Pay d'en Haut! Imagine, pas un mot durant tout ça... wow. Je me souviendrai!

La seul mannière de nous exprimer contre ce journal est de ne pas en prendre un! Leur "distribution" va tomber et leurs revenus avec...

Anonyme a dit...

Je suis d'accord avec Maurice concernant l'absence de traitement de cette nouvelle d'intérêt public dans le JDPDH.

Cependant je ne suis pas surpris, j'aimerais bien savoir qu'elle est le budget annuel que notre ville "dépense" dans ce journal?

Les avis publics, la chronique du maire, etc...

Jean-Paul

Omo-Erectus a dit...

Quelqu'un a-t-il songé aux raisons profondes qui expliquent le mutisme du maire, du directeur général et du promoteur?

À mon sens, c'est tout simplement parce qu'il n'y a pas d'explications ou de justifications qui soit crédible.

Quand tu n'as pas d'excuses, tu la boucles et tu te terres, espérant que la crise passera. Et surtout: tu reste conscient que plus tu en diras, plus le brasier sera vif.

Y'a de es silences qui parlent, confirment, corroborent et ratifient les faits.

Il faut être reconnaissant à M. le maire, à son directeur général et aux représentants du promoteur d'ainsi garder le silence. Cela réconforte dans les inquiétudes légitimes des citoyen de Ste-Adèle.

Anonyme a dit...

Le lien entre attitude nord et le journal PH viens certainement de la chambre de commerce