«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

20 décembre 2007

Budget 2008 de l’administration Houle: Un budget matraque, selon Claude Descoteaux, candidat à la mairie

Voici la version intégrale du communiqué distribué aux médias de la région par le candidat Descoteaux.

Un budget matraque

Claude Descoteaux, candidat à la mairie dénonce avec vigueur l’augmentation injustifiée et injustifiable du fardeau fiscal déversé sur les épaules de la population de Sainte-Adèle.

« Le budget que vient de déposer l’équipe municipale démembrée est une honte et une insulte aux normes et à la rigueur administrative normalement appliquées dans toute saine gestion de l’argent de nos taxes ». Ce premier et sévère commentaire de M Claude Descoteaux illustre clairement l’inquiétude du citoyen, et, l’urgence d’une réorganisation en profondeur de la politique administrative présentement en place dans notre municipalité.

M Descoteaux, par ailleurs, confirme que le présent budget sera soumis à l’analyse d’un groupe de travail formé de spécialistes en administration municipale et en gestion comptable. Les résultats de cette étude seront rendus publiques au début de l’année.

Enfin le candidat à la mairie précise que « AGIR ENSEMBLE » est, et demeure, la meilleure façon de partager tous - collectivement - un projet de vie et un projet de ville axés prioritairement sur l’assainissement des finances municipales et la capacité de payer du citoyen.

15 commentaires:

voyeur a dit...

Bon nous savons que nos élus ont durant leur mandat géré nos $ comme des incompétents, ce qu'ils sont d'ailleurs.

Par contre, je continue de me questionner sur la qualité de nos fonfonctionnaires qui ont toléré ce genre de dérapage sans le dénoncer. Les Rousseau, Forget, Watchhorn, Drouin, Latour et j'en passe.

Nous allons nous débarrasser de la première gang au prochaine élections, mais nous aurons toujours les mêmes fonctionnaires.

Julie a dit...

Je me pose les mêmes questions que toi voyeur.

D'ailleurs, lors de la présentation beaucoup de questions et peu de réponses envers les personnes que tu nomme.

deep a dit...

Vous avez raisons vous deux le probleme persiste meme si la rangé d'en haut de l'administration est sous les feux de l'action il reste encore c'est petit crosseur de bas etege comme vous avez si bien enuméré ce sont des petit magouilleur qui se feront pincé bientot, en passant ou est le syndicat dans tout ce dossier n'a t'il pas des réponses pour nous. habituellement ils savourent bien c'est genre de dossier il faudrait qu'un journaliste .... fasse l'approche .

André Bérard a dit...

@ Voyeur, Julie et Deep

Pour qu'un journaliste puisse enquêter, il lui faut des informateurs, des gens qui ont des informations à communiquer et qui les communiquent, à défaut de quoi le journaliste a les mains liées. Plusieurs personnes qui détiennent des informations cruciales me disent : M. Bérard, il faut que ça change!» Les outils du changement sont entre leurs mains. Il suffit de parler et de mettre fin à l'omerta municipale.

Certains l'ont déjà fait (affaire Mongeau).

Mon courriel : aberard@facteurg.com

Pierrot a dit...

A mon humble avis, il ne faut pas s'attendre à trop du syndicat.
La direction est là pour gérer et le syndicat est là pour s'assurer que ses membres son traités avec justice et que la convention collective (signée par les deux parties) est respectée.
Quant aux fonctionnaires, ils sont choisis et supervisés par la direction. Il y a des procédures prévues pour régler les problèmes d'abus ou d'incompétence.
Cependant cela exige que les administrateurs, ultimement les élus, mettent leurs culottes et prennent les mesures qui s'imposent.
Ne mettons pas tout sur le dos des fonctionnaires ou du syndicat, les reponsables, ce sont les élus qui ne font pas la job!

Jean-Pierre St-Germain

zoRRO a dit...

la capacité de payer du citoyen

ZORRO a dit...

"...LA CAPACITÉ DE PAYER DU CITOYEN" = CAPAZITÉ DE FINANZER LA CHAMBRE DE COMMERZE DE ZAINTE-ADÈLE ?

André Bérard a dit...

@ Zorro

Bon point. Il faut aussi se questionner sur la CAPACITÉ DE FAIRE PAYER LES CITOYENS de cette administration moribonde. Avec un budget qui prévoit une hausse record de la taxe foncière, l'idée même de financer la chambre de commerce à même les fonds publics devrait entraîner la destitution immédiate de cette administration qui est incapable de répondre de façon acceptable à la moindre question des citoyens. Si Marlène Houle est élue, nous pouvons imaginer que ce sera grâce au travail des firmes qui tirent les ficelles et sûrement pas parce qu'elle a affiché une quelconque compétence en matière d'administration publique, de travail d'équipe et de transparence. Sa méconnaissance des enjeux importants et son discours évasif et prédigéré font pitié à voir.

l'éternel touriste a dit...

Vous vous trompez monsieur Bérard, si ma mairesse suppléante est élue ce ne sera pas principalement dû au travail de firmes clef en main, mais essentiellement parce que les citoyens l'auront voulu. Et s'ils la choisissent c'est que les autres candidats n'auront pas su se démarquer et livrer une pensée claire et cohérente de leur intentions ou programme d'action politique. De plus j'ai vraiment hâte de voir le taux de participation. Ce n'est pas en restant bien au chaud en tricotant des ceintures flèchées que les choses vont changer. Finalement quel que soit le niveau, on a toujours les gouvernements que l'on mérite. Cessez donc d'entretenir la théorie du grand complot des méchantes firmes. AUX URNES CITOYENS!!!

André Bérard a dit...

@ l'éternel touriste

L'influence des firmes d'avocats et de relations publiques est bien réelle. Certaines firmes financent même les campagnes électorales. Elles tapissent le paysage de pancartes électorales, elles inondent les journaux de photos et d'article portant sur leur candidat vedette. Les enjeux financiers sont importants. Certaines firmes et certains organismes ont tout intérêt à porter Marlène Houle au pouvoir, ne soyez pas dupe.

Cette dernière bénéficiera d'un «exposure» important. Les autres candidats devront se faire moins discrets s'ils souhaitent gagner la course à la mairie. La dernière édition du JDPH est éloquente : la une est consacrée à la candidate Houle, alors que M. Descoteaux se retrouve plus loin dans l'hebdomadaire. Un hasard?

Il n’y a pas de complot, juste de la petite politique de petite ville. Juste des influences maladroitement camouflées. L'équipe qui remportera les élections est celle qui parviendra à faire sortir le vote. Pour y arriver, ça prend des moyens. Certaines équipes en ont plus que d'autres.

400 a dit...

Je suis de Lévis, un des journaux locaux titrait "une augmentation record de 1,8% pour Lévis"

Nos sommes en maudit auprès de notre administration municipale, j'imagine que vous allez sortir avec vos pancartes dans les rues pour dénoncer.

Anonyme a dit...

Est-ce moi? Le JPH et Journal La Vallée semblent avoir choisi son (je son parce que c'est Québecor) candidat à la mairie et il semble s'agir de Marlène Houle.

Elle figure 2 fois en belle photo couleur, donc une fois dans les pages principales et M. Descoteaux a reçu seulement une petite mention avec photo noir et blanche.

Pas tellement objectif comme journal?

BeauGarsItalienDeSainte-Adèle a dit...

Sainte-Adèle, le 7 Janvier 2008

Ciao a tutti
Premièrement je vous souhaite sincèrement une des meilleures années plus que salutaires et prospères.

Eh oui nous revoilà replongés dans une autre élection parmi tant d'autres dans notre belle ville de Sainte-Adèle

Le seul commentaire que je dois faire à ce stage ci avant les élections partielles soit à la Mairie et aux postes de conseillers, est
Que les coupables se retirent de la liste électorale.

On en a ras le bol des prétendu (es) vierges offensées (incluant les hypocrites fonctionnaires.
Elles ou ils ont eu leur jouissance au frais de contribuables et maintenant elles ou ils désirent demeurer en extase en ayant un orgasme foncier
Moi je dirais plus de leur donner un bon coup de pied dans le cul et comme ça ils vont sentir physiquement à quoi sert cette partie du corps quand on y s'assoit dessus.
Je demeure à votre disposition,
Domenico Scalise
Secrétaire de C.P.T.S.A.
DS/ml

André Bérard a dit...

@ M. Scalise

Veuillez cesser de publier, de façon intempestive, votre texte annonçant votre candidature dans les différents billets de ce carnet. Le Blogue-Notes n'est pas votre outil de communication. Si vous souhaitez promouvoir votre candidature, veuillez passer par les médias régionaux comme le font les autres candidats. Veillez également à ce que vos commentaires aient un lien avec le sujet du billet.

Merci

BeauGarsItalienDeSainte-Adèle a dit...

COMITÉ POUR LA PROTECTION DU TERRITOIRE DE SAINTE-ADÈLE
378 chemin du Mont Loup-Garou, Sainte Adèle, Québec, Canada J8B 3C8
Téléphone (514) 907-6183
Courriel cptsa@arrl.qc.ca
Site Web http://pages.ca.inter.net/~infocom

Sainte-Adèle, le 9 Janvier 2008

Bonjour M. Bérard,

Je veux par la présente vous confirmer que je ne serai ni candidat pour le poste de Maire et ni candidat pour un poste de conseiller municipal aux élections prévues pour le mois de février 2008.

Mon seul souci est que les prétendants inscrits au moment que je vous parle n'ont aucune notion administrative sur la politique municipale et les citoyens payeurs de taxes vont se réveiller avec un fardeau fiscal exagéré si personne ne s'en mêle.

Étant moi même assujetti à ce fardeau fiscal, plus qu'exagéré, je veux juste renseigner les utilisateurs de l'Internet et les non utilisateurs que notre organisme sera actif 24 heures sur 24 afin de dénoncer les beuveries légales coûteuses que certains ignobles salariés municipaux ont provoqués pour un presque rien dans le saga de la Croix de Sainte-Adèle et autres dossiers tel que la Rolland etc ...

Cela étant dit, je sais personnellement que notre belle municipalité se compose en 4 secteurs ayant une école de pensée très différents les uns des autres; ce qui crée la bisbille parmi nous.

Ces quatre secteurs sont
1- les résidants du Lac Millette
2- Les résidents de Mont-Rolland
3- Les résidents du Centre-ville de Sainte-Adèle et enfin
4- Les résidents du haut Sainte-Adèle soit le secteur du Sommet Bleu

Mon observation, en tant que secrétaire pour la protection du territoire de la ville de Sainte-Adèle est de les unifier afin que l'on soit tous solidaire et redonner à notre municipalité sa notoriété perdue.

M. Bérard vous semblez insinuer que je fais cela uniquement pour mon intérêt personnel, alors je vais cesser de transcrire sur votre blogue; par contre notre organisme ne cessera pas ses activités et nos revendications seront publiées en temps et lieux partout sur l’Internet.

Croyez moi.

Bien a vous avec tout le respect que je vous dois,

Buona Fortuna M. Bérard ………….

Je demeure à votre disposition quand même, car je ne suis pas le genre de type qui ferme les portes mais plutôt le genre qui les ouvre.

Domenico Scalise

Secrétaire de C.P.T.S.A.
DS/ml