«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

21 février 2008

Sans préjudice

Depuis que je couvre l’affaire du forum de Rawdon, plusieurs firmes d’avocats visitent ce carnet, certaine de manière compulsive. Je vous les présente?

Joli-Cœur, Lacasse, Geoffrion, Jetté, St-Pierre, Dufresne Hébert Comeau, et l’incontournable firme chérie de la Ville de Sainte-Adèle: Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert & associés. Pour ce qui est de Deveau et tralala, ce sont des lecteurs dont la fidélité à ce carnet remonte à bien avant l’affaire de Rawdon.

Bienvenue les gars. On sait que vous êtes là. L'information suivante devrait vous intéresser. Robin Millette, un développeur web d'expérience a créé un nouveau forum de discussion pour les rawdonnois. Vous pouvez lire l'article de l'Action ICI



Lisez aussi

4 commentaires:

Bouche Cousue a dit...

Tiens donc, comme c`est intéressant ça! Je me demande si un de ces savants juristes pourrait répondre à une question qui me titille depuis le début de cette saga ? Avec quelques sous-questions, sans trop abuser de votre précieux temps bien sûr.

Je me demande s`il est normal, souhaitable, sain, respectueux envers les contribuables et juste envers l`ensemble de ses effectifs qu`une municipalité acquitte des honoraires d`avocats pour que soient réclamés des dommages pécuniaires à être versés à un élu et à un employé? Aussi mairesse et directeur général soient-ils!

Oui , ma question est longue, mais la procédure judiciaire entreprise par la ville de Rawdon risque de l`être bien plus encore! Et nous savons tous qu`en matière de frais d`avocats, qui dit long, dit onéreux. Très, onéreux.

La municipalité de Rawdon est-elle à ce point riche pour s`embarquer dans une pareille escalade de frais juridiques? En a-t-elle vraiment le droit, légalement et moralement ? Ses citoyens disposent-ils de mécanismes prévus par le code municipal ou autre pour exprimer leur désaccord si besoin est? Ont-ils le droit de connaître la totalité des sommes investies à date et à venir dans cette opération de muselage à grand déploiement?

Et qu`en est-il de tout autre membre du conseil ou employé qui se croirait demain victime de diffamation? La ville devrait-elle aussi payer les avocats pour un chauffeur de la voirie désirant poursuivre des internautes qui l`auraient traité de cow boy au volant ou de paranoïaque et surnommé Pinochet sur un forum quelconque ?

Je me demande si M. Yves Lacroix, ex D.G.de Mirabel, a fait payer les frais de sa poursuite en diffamation contre un citoyen par sa ville? Et si oui, avait-il dû renflouer les coffres de Mirabel de cette dépense avec son dédomagement obtenu?

Finalement, cette affaire du forum de Rawdon, en plus du précédent en jurisprudence visé par ses initiateurs et de son inovation dans l`ampleur des moyens mis en oeuvre en matière d`intimidation, ne risque t`elle pas surtout de créer un dangereux précédent de gaspillage de fonds publics ? Des milliers de dollars ponctionnés à même les taxes municipales, investis pour redorer l`image de certains de ses administrateurs contestés publiquement ou peu appréciés par une petite partie de la population locale. Est-ce que c`est ce qu`on appelle > gérer en bon père de famille ?

Mis à part les avocats eux-mêmes, près d`une dizaine en tout paraît-il, y aura-t-il réellement des gagnants dans toute cette histoire de quelques gros mots et beaucoup de gros sous?

J`attend vos réponses chers Maîtres!

Anonyme a dit...

j'aimerais bien savoir si M.descoteaux est élu s'il va abandoner ces affaires pour sieger a temps plein ou retourner a temps parciel comme avant Cardinal?
Serge Paradis

Eric a dit...

@bouche cousue

Les citoyens de Rawdon seront perdants, peu importe le résultat du litige. Cette poursuite est une guerre personnelle des élus, visiblement conseillés par leurs avocats, contre quelques personnes.

Sans les moyens financiers de la ville, je suis convaincu qu'il n'y aurait eu aucune accusation.

Mon entreprise est poursuivie depuis 2004 par un organisme de la Ville. Nous avons, jusqu'à maintenant, dépensé plus de 70000 $ en frais d'avocats et d'experts pour nous défendre. C’est beaucoup d'argent pour un simple citoyen...

Pendant ce temps, ce même organisme à demander un congé d'un an de remboursement du capital pour un prêt chez Desjardins demande un montant de plus de 400000 $ à la ville pour la seule année 2008, et ce, en plus des dettes de plus de 5000000 $ (oui c'est des millions...) cautionné par la Ville. Cette même ville d'ailleurs qui vient d'augmenter les taxes de 20 %...

Il ne faut pas détenir de MBA pour comprendre qu'il s'agit de l'abus de pouvoir fait avec les $ des contribuables et qu'il ne faut pas chercher à comprendre la logique derrière ce genre de démarche.

Il faut simplement, comme vous le faites, la dénoncer...

Anonyme a dit...

n'oubliez pas que les avocats chargent aussi pour le temps passé à lire les commentaires dans les blogs..ça se nomme ...étude de dossier..

signé...un avocat