«Le journalisme civique vise à fournir aux gens des possibilités d'intervention afin de les amener à agir, et encourager l'interactivité entre les journalistes et les citoyens. Il cherche à créer un dialogue avec les lecteurs, au lieu de se borner à transmettre les informations en sens unique et à inonder le public de données, comme cela se passe si souvent dans le journalisme traditionnel.»


— Jan Schaffer, directeur du Pew Center For Civic Journalism

19 juin 2008

Affaire Rawdon : mise à jour

Bref rappel des événements
Il y a quelques mois, la Sureté du Québec et les procureurs de la Ville de Rawdon perquisitionnaient au domicile de Steve Solo, l’auteur et modérateur du forum «Dans mon village», où les citoyens de la municipalité discutaient d’affaires municipales. La perquisition visait également les domiciles de Beverly Prud'homme, son fils, ainsi que l’hébergeur du site, situé à Toronto.

Dans la mise en demeure rédigée par la firme d’avocats Dunton Rainville, on reprochait aux membres du forum de tenir «des propos haineux et méprisants envers les élus et particulièrement la mairesse Louise Major et le directeur général Jean Lacroix.»

Des poursuites
Grâce à l’obtention d’une ordonnance Anton Piller, mesure décrite comme «l’arme nucléaire du droit», la Ville de Rawdon est parvenue à identifier certains anonymes. Le 13 juin dernier, un des participants au forum qui écrivait sous le pseudonyme de «fantôme» s’est vu remettre par huissier une mise en demeure produite par la même firme d’avocats et où l’on exige du citoyen une somme de 45 000 $ en dommages et intérêts.

Lire le contenu de la mise en demeure ICI

Requêtes, motions, etc.

7 commentaires:

Christian Beauregard a dit...

boy je capote,,,la version anglaise des commentaires est foutrement erronés quand ca traduit les insultes.

Crosseur =FUcker? i dont think so

Christian B

Pierrot a dit...

Avis aux anonymes!
Soyez très prudents.

Jean-Pierre St-Germaim

Bouche Cousue a dit...

Il n`y a probablement pas seulement la version anglaise des commentaires qui soit erronée dans cette histoire...

André Bérard a dit...

Mon commentaire sur cette affaire
Ce qui me laisse perplexe dans toute cette affaire, c’est l’étrange facilité avec laquelle les procureurs de la ville ont obtenu une ordonnance Anton Piller, qui comme je le souligne dans le billet, est l’arme nucléaire du droit. À qui avons-nous affaire ici? À des terroristes qui menacent la sécurité nationale? À un groupe souterrain bien organisé qui planifie de verser un poison mortel dans le système d’eau potable de la ville? Dans les faits, il ne s’agit que de simples citoyens qui participaient à un forum à saveur locale. Certains ont employé de gros mots, des phrases mordantes. D’autres ont carrément dérapé. Et puis après! Est-ce que cela justifie les mesures exceptionnelles utilisées à grands frais (gracieuseté des fonds publics) pour assommer, piétiner et déchiqueter une quantité négligeable de citoyens un peu baveux? Suis-je le seul à répondre publiquement non à cette réponse qui tombe sous le sens?

Les politiciens municipaux sont les élus du peuple, pas les élus de Dieux. Certains font du bon boulot, d’autres sont carrément incompétents (particulièrement au niveau municipal, désolé de vous l’apprendre). Dans le privé, les incompétents sont congédiés sans cérémonie. En politique, ils disposent de quatre années et du budget du peuple pour faire des dégâts. Contrairement aux patrons du secteur privé, les citoyens qui paient les salaires des politiciens n’ont pratiquement aucun moyen pour limoger les philistins qui s’accrochent et qui disposent de ressources disproportionnées en regard de leurs «capacités». Ils doivent endurer et payer la facture des errances de certains «zélus». C’est un effet pervers de la démocratie: M. Machin du coin peut signer des résolutions importantes et prendre des décisions au nom des citoyens, etc.

Je ne connais pas suffisamment les affaires municipales de Rawdon pour être en mesure de juger les décisions prises par le conseil ni de poser un regard critique sur le travail des individus. Cependant, je me questionne sur les mesures prises par les élus rawdonnois dans un dossier qui frise le ridicule. J’ai moi-même été la cible d’insulte, dans mon propre blogue. Ça fait partie des risques de mon métier. Lorsque l’on est élu, il faut accepter d’être exposé à la moquerie, à la critique virulente, à la caricature. C’est fort désagréable, mais malheureusement inévitable. On a traité la mairesse de Rawdon de mairesse SS. Est-ce que cela justifie les mesures extraordinaires déployées pour débusquer l’auteur de ce commentaire? À ce compte-là, le président Bush viderait en une seule semaine les coffres de l’État en poursuites (pour le plaisir, allez sur le net, et tapez les mots Bush et Nazi).

Les élus de Rawdon ont obtenu ce qu’ils souhaitaient: la fermeture du forum. Tout le reste n’est qu’une triste entreprise revancharde qui est rendue possible grâce aux failles du Code de procédure civile. Cette histoire me rappelle le film Gandhi, où les Anglais finissent par se dégoûter eux-mêmes à force de taper sur les Indiens qui ne peuvent se défendre.

Syelle a dit...

En effet je suis tout à fait d'accord avec André...La mairesse est d'ailleur venue nous voir (équipe d'un organisme à Rawdon) avec copie des messages du blog de l'époque en nous disant que tout ceci devait cesser...Je lui avait répondu à l'époque que tout ceci était platte mais c'est la rançon de la gloire non? On pourrait peut-être demander à PAris Hilton ce qu'elle en pense. Tu es un personnage public et bien le public en question peut te juger, t'enscencer, te démolir ...sur la place publique (si seulement cet endroit pouvait servir à cela hihi) et faire ce qu'un public digne de ce nom fait de son mieux c'est-à-dire placoter...c'est pas ca la démocratie? Si tous les dénonciateurs de ce monde étaient poursuivis #1 on manquerait d'argent et d'avocats et #2 notre pays s'appelerait la chine ou russie ou myanmar....

Anonyme a dit...

Le commentaire de M. Bérard ici, sur cette situation... inqualifiable..., et dangereuse, est tellement opportun et lucide que c`en est triste et décourageant...

Ça va vraiment pas bien, notre démocratie si chèrement acquise!

Et on continue à mettre des enfants au monde ... dans cette société physiquement et moralement polluée et corrompue!

C`est fort quand-même, l`ESPOIR, hein!


Bouche Cousue.

Anonyme a dit...

J'ai emmenager a rawdon cette été et je regrette de plus en plus non pour le paysage mais pour les lois qui se font voter ... il nen ki sont ridicule et voter pour des raison de gout. Mon vote futur est certainement pas pour la mairesse.Et en passant tout le monde ds sa vie se fais juger pour tout et pour rien et encore plus quand on décide d'etre un visage connu donc en se présentant pour le poste de mairesse il faut s'attendre qui n'a ki sont pour et d'autre contre . et ki nas que sa fais chier !